By the way.. de Cyprien Sades

Bonjour à tous!
Il y a des jours où je me dis que je ferai mieux de ne pas trainer sur le net parce que mon banquier va commencer à tirer la gueule.. parce que quand on survend un livre comme celui ci là été forcément je craque.. et aussitôt reçu aussitôt lu.. (ah la la si ça pouvait être le cas de tous les romans de ma PAL…) bref, sans plus attendre couverture et résumé:

Dieu qu’il est beau le papa de mon ami !
 
Jonathan, franco-américain de 19 ans, étudiant en danse et ami de handball de Loup tombe amoureux de Julien, très jeune père de ce dernier. Ce dernier, marié, heureux en amour, tente sans succès de résister à l’attrait et la persévérance du jeune danseur. Le couple de Julien bat de l’aile, la séparation est inévitable. Loup, furieux de ces problèmes familiaux quitte le foyer familial et se réfugie chez… Jonathan
 
*************************************************
 
Alors alors… alors j’avoue que j’ai été surprise quand j’ai commencé ce roman parce que.. je ne m’attendais pas à ça. Mais surprise dans le bon sens. Parce que je m’attendais à avoir le point de vue de Jonathan et que j’ai eu celui de Julien. Parce que je pensais lire les tourments d’un jeune homme et que j’ai eu ceux d’un adulte. Donc plus posé. Donc plus forts. Donc encore plus touchants. J’ai commencé à lire ce roman et très vite, j’ai été emportée par le flot de ces mots, par l’histoire douce et touchante de Julien et Jonathan, par cette famille qui explose doucement, mais de manière si posée. J’ai lu la fin d’une histoire d’amour et le début d’une autre. J’ai lu l’histoire d’un couple qui se dit aurevoir et d’un nouveau qui se lance à coeur perdu dans une histoire toute aussi forte.J’ai lu l’histoire d’un homme, devenu père trop jeune et qui pourtant mène de front toutes ses activités. Celle de père de deux ados, celle de père isolé à cause du travail de sa femme qui l’éloigne de leur domicile 8 mois par an, celle du mari trompé, celle du chef d’entreprise , puis celle d’amant, de petit ami, d’amoureux qui lui va comme un gant quand il décide, assez vite, assez simplement malgré tout ce qui les entourent de céder à son attirance pour Jonathan.

J’ai lu l’histoire d’un jeune homme bien plus mûr que ses 19 ans, qui mène de front plusieurs passions, qui vit seul après que ses parents l’aient rejeté à cause de son homosexualité, loin de sa famille, de ses frères et soeur et pourtant entouré d’amis, dont le fils de son amant.

J’ai lu l’histoire d’un couple pour qui rien n’était gagné d’avance, mais qui va doucement mais surement se battre pour être ensemble, pour se faire accepter et finir par s’imposer doucement mais surement aux yeux de tous ceux qui leur sont proches.

J’ai lu une superbe histoire d’amour, entre deux hommes, portée par les mots de l’auteur, dont le style frais et lyrique nous entraine de pages en pages encore plus loin dans l’intimité de  ces deux hommes, dans leurs coeurs et dans leurs âmes. Et j’en ai savouré chaque ligne chaque mot, chaque moment. Comme l’ont dit d’autres lecteurs, c’est tout à fait le genre de roman qu’on peut lire encore et encore et toujours autant en savourer l’histoire. Ce que je pense faire plusieurs fois…

Ma note :
Quelques informations sur By the Way :
Edition : Editions Textes Gais
Prix : 14 €
Date de sortie : 22 mars 2013
Nombre de pages : 174 pages
 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *