Inferno de Scarlet Blackwell

Bonjour à tous,

 

J’espère que vous allez bien.

Je tiens tout d’abord à m’excuser de ne pas être trop présente en ce moment, mais un tournant décisif dans ma vie professionnelle me prends beaucoup de temps et d’énergie ! Du coup je n’arrive plus à me plonger dans la lecture comme je pouvais le faire. Je mets donc trois fois plus de temps à finir un roman ….

Le temps de l’adaptation 🙂

Il n’empêche que le dernier livre que j’ai lu, je l’ai adoré !! Ce n’est pas tout à fait un coup de coeur, mais on n’en était pas loin !! Il s’agit d’un roman de Scarlett Blackwell « Inferno ».

Je remercie chaleureusement Juno Publishing pour ce SP.

Je vous retrouve tout de suite après la couverture et le résumé.

 

Couverture du livre : Inferno

 

Dans l’Inferno, la passion brûle plus que les flammes de l’enfer…

Après l’assassinat d’un jeune prostitué bien connu dans la nouvelle boîte de nuit gay Inferno, les policiers de Moonlight Cove, Zack Stewart et sa partenaire Claire Keaton, se retrouvent avec un nombre ahurissant de suspects, tous ayant des liens avec la victime.

Le suspect principal de Zack est l’arrogant propriétaire du club, Dante Jardine, un homme pas si facile à déchiffrer, et encore plus difficile à cerner. Bientôt, les policiers se retrouvent avec une multitude de corps et les priorités de Zack deviennent plus floues au fur et à mesure qu’il côtoie Dante.

Lorsque sa vie professionnelle et sa vie personnelle commencent à fusionner, Zack se retrouve à un croisement dangereux, entre être un bon policier ou céder à son désir grandissant…

 


 

Et voilà une histoire comme je les aime.

Vous connaissez peut-être mon amour inconditionnel pour les romans policiers. Eh bien celui-ci rentre tout a fait dans les romans que j’ai beaucoup beaucoup aimé ….

C’est l’histoire de Zack, un policier dans le placard qui se retrouve avec sa partenaire Claire à enquêter sur une série de meurtres qui ont tous un lien avec la boîte de nuit l’Inferno. C’est à ce moment là qu’il fait la connaissance de Dante le patron de la boîte. Pour Zack, la culpabilité de Dante ne fait aucun doute ; tous les indices en font le coupable idéal.

Malgré cela, Zack est irrémédiablement attiré par Dante. Les deux personnages s’attirent et se repoussent tout au long du roman.

L’histoire est très bien racontée par Scarlet Blackwell. Elle lâche quelques petites infos par ci par là… et lorsque l’on pense savoir qui est le tueur, il y a un revirement de situation et l’on tourne en rond.

Le personnage de Zack est ambigu. Je ne savais pas trop comment le cerner.

Il était perdu par rapport à son attirance pour Dante du coup il passait de compréhensif et posé à agressif en paroles et en geste.

Dante c’est une autre histoire… lui je ne sais toujours pas si je l’ai cerné !! L’auteure n’en dit pas trop sur ce personnage. J’aurai adoré avoir son point de vu. Je suis restée sur ma faim. Parce que même si l’on croit savoir et que l’on a de l’empathie pour lui, on reste quand même toujours dans le doute.

Et quelque part c’est très bien car ça rend l’histoire pas « trop » facile.

En tout cas ça a marché pour moi !!

Au niveau de l’écriture et de la traduction aucun soucis pour moi. Je suis rentrée direct dans l’histoire.

C’était donc un très bon roman policier et une nouvelle auteure que j’ai eu beaucoup de plaisir à découvrir.

N’hésitez pas !!

A très bientôt pour une nouvelle chronique 🙂

 


Ma note globale :

 

Hottitude :

 


 

 

 

 


Ce roman est un service presse numérique de :

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 


 

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.