Inside Lines de Amhéliie & Maryrhage

Bonjour à tous!

J’espère que vous allez bien. Pour ma part ça va super bien. Je vous retrouve aujourd’hui pour la chronique d’Inside Lines, roman qui est vraiment en accord avec l’actualité^^

C’est parti pour la couverture et le résumé:

 

À 20 ans, Kade King est une star montante dans le football professionnel anglais. Talentueux, avec un avenir prometteur, il n’y a qu’une ombre au tableau : son homosexualité. Rebelle engagé pour l’égalité, il tente de s’imposer dans un milieu qui ne veut pas de lui. Plus connu pour ses éclats de violence que son talent sur le terrain, le jeune attaquant est en mauvaise posture. À 32 ans, Asher Grant a fait un trait sur sa carrière de footballeur professionnel. Victime d’une blessure irréversible, il est passé de la lumière à l’ombre. À présent entraineur, on lui propose un poste prestigieux : entrainer une grande équipe de Premier League proche de la déroute. Dès que les deux hommes se rencontrent, une tension électrique nait dès les premiers instants : ils se détestent. Pourtant, ils partagent le même amour du jeu… voir un peu plus que ça. Quand ils se retrouvent à collaborer plus intimement, Kade et Asher vont découvrir qu’ils n’ont pas qu’un seul point en commun. Et lorsque le désir entre en jeu, ils doivent apprendre à lire entre les lignes pour se comprendre.

 

 


Alors alors…. alors je suis extrêmement déçue parce qu’il semblerait bien que je sois passée complètement à coté de ce roman.
Que je m’explique. Ce n’est pas le premier roman d’Amhéliie et Maryrhage que je lis (je dois même dire que j’ai lu tous leurs M/M) et jusqu’à présent, j’ai toujours beaucoup aimé leurs écrits. J’avais déjà noté une petite déception pour le tome 1 de Fucking Love, qui si l’univers m’avait beaucoup plus, m’avait laissée légèrement sur ma faim quand à la relation entre les deux personnages.Ici, l’univers est déjà connu. D’autant plus qu’il s’agit là du deuxième roman des filles dans l’univers du foot. Hors Jeu est un des premiers M/M que j’ai lu. C’est le roman qui m’a donné le goût du M/M et celui qui a tout changé dans ma vie de lectrice. Ce roman restera toujours particulier pour moi et peut être qu’au moment de lire Inside Lines j’en attendais trop.Et malheureusement pour moi,j’en attendais vraiment trop. L’univers du foot est très bien décrit et une fois de plus les sujets abordés sont forts et d’actualité. Une fois de plus on retrouve l’homophobie dans le monde du sport et notamment du football anglais, et cet aspect est encore très bien traité par les auteurs. J’ai trouvé aussi vraiment bien que le sujet soit différent de celui de Hors Jeu dans le sens où on a un joueur ayant fait son coming out publiquement et que la problématique du couple se situe également au niveau du rapport joueur/entraineur.
Cependant, je n’ai pas du tout accroché avec le personnage de Kade. J’ai eu au début de ma lecture un peu de mal avec Asher mais assez rapidement ce personnage m’a semblé intéressant et intriguant, j’ai d’ailleurs apprécié les chapitres de son point de vue. Mais comme je vous le disais, je me suis braquée assez rapidement avec Kade qui m’a fait l’effet d’un petit con et je n’ai pas réussi à me sentir touchée par ses difficultés et ses luttes et du coup je ne suis pas vraiment rentrée dans l’histoire. Peut être qu’au moment de ma lecture je n’étais pas vraiment dans le bon état d’esprit. Peut être que j’avais trop en tête Hors Jeu que j’ai tellement aimé. Mais j’ai eu l’impression que le schéma de la relation amoureuse entre Kade et Asher était assez semblable à celui des romans précédents des filles (deux mecs, plus ou moins ouvertement gays,l’un essaye de résister, craque, s’en veut, recraque, s’en veut encore etc…).
Il y a un autre point qui m’a dérangée mais ce point là est dû entièrement à moi et n’a rien à voir avec la qualité du roman ou de l’écriture de ses auteurs. Comme je vous le disais il n’y a pas si longtemps, j’ai énormément de mal avec le langage cru en français. Au fond de moi je suis une prude refoulée (ou pas refoulée d’ailleurs) et lire des mots comme bite, trou, cul (dans les expressions comme « défonce moi le cul » ou « je vais prendre son cul »..) me gêne énormément. ( dans ces cas là je rougis comme une écolière) Je ne dis pas que ce sont pile poil ces expressions que j’ai rencontré dans Inside Lines. Mais le langage assez cru , même s’il semble justifié de part l’âge/le contexte/ l’éducation/ la génération du ou des personnages m’a gênée. Et vu que c’était majoritairement Kade qui, comme dit précédemment, est un personnage que je n’ai pas aimé, ben forcément ma lecture n’a pas été des plus aisée.
Tout ça pour vous dire que, personnellement, je suis passée complètement à coté de ce roman. Et  je peux vous dire que j’en suis la première déçue. Mais je ne m’inquiète pas pour Inside Lines qui a reçu plus de chroniques positives que négatives et qui le mérite surement.
En résumé, un roman dans la veine des précédents romans d’Amhéliie et Maryrhage, à coté duquel je suis passée, mais qui devrait surement ravir les fans de ces auteur.

Ma note globale :

Hottitude :

Ce roman est un service presse numérique de :

 

 

 

 

 


 

 


 

 


 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.