L’Esclave (Les Hommes libres #1) de Kate Aaron

Bonjour à tous!

Comment allez vous? Pour ma part je suis carrément crevée.. bon il faut dire que je n’ai pas chaumé ce week end vu que j’ai enfin terminé ma bibliothèque, d’ailleurs je vous prépare une vidéo-diaporama de la mise en place de la pièce^^

Je vous retrouve aujourd’hui avec ma deuxieme chronique du mois de chez Reines-Beaux, que je tiens à remercier pour ce sp. Sans plus attendre couverture et résumé:

Du haut de ses vingt-sept ans, Tamelik a passé plus de la moitié de sa vie en tant qu’esclave, après avoir été témoin du meurtre de sa famille alors qu’il n’était qu’un enfant. De nature soumise, bien qu’avec des tendances irascibles, il ne peut s’empêcher de tomber amoureux du maître qui le traite avec gentillesse.

Les rêves de Tam deviennent réalité le jour où sa maîtresse s’en va, laissant son mari derrière elle. Pendant six glorieux mois, lui et son maître peuvent enfin être ensemble. Jusqu’au moment où Tam reçoit l’ordre d’acheter un nouvel esclave.

Il voudrait haïr Kai pour sa désobéissance et son ingratitude. Parce qu’il est de la même race que les monstres qui ont assassiné sa famille. Et parce qu’il finira par le remplacer dans la couche de leur maître. Mais il est difficile de haïr un homme qui s’endort chaque soir en pleurant, qui tressaille de peur au moindre contact, et qui rougit de manière si jolie quand on l’embrasse.

Séduire Kai devient soudain plus un défi qu’une corvée, et sous les encouragements de son maître, Tam se rend compte qu’il est en train de s’éprendre de son nouveau compagnon. Mais n’est-il pourtant pas impossible d’être amoureux de deux personnes en même temps ?

************************************************************

Alors alors…. alors ben il y a ces livres, qu’on prend comme ça, sans trop savoir pourquoi, parce que la couverture et le résumé nous attire, et on n’en attend rien de particulier.. puis on commence à les lire.. et sans savoir pourquoi on ne peut plus les lâcher, on les dévore, et on les adore. Et c’est ce qu’il s’est passé avec ce roman. Je ne pourrai pas dire pourquoi je l’ai autant aimé mais je l’ai tout simplement adoré. C’est un énorme coup de coeur à tel point que je suis allée chercher un extrait du tome 2 sur Amazon parce que je voulais en savoir plus (mais vu que je suis super raisonnable, je n’ai pas encore craqué sur la suite)
Que vous dire de plus sur ce roman? Si ce n’est qu’une fois de plus j’ai retrouvé cet univers que j’adore (va vraiment falloir que je cherche le terme technique…) mélange de peplum et de Seigneurs des anneaux.. j’ai adoré découvrir l’univers dans lequel évoluent les personnages à travers les yeux de Tam. J’ai adoré l’idée que les deux autres tomes sont à chaque fois d’un point de vue différents. J’ai craqué pour Tam, j’ai super hâte de découvrir Kai plus en profondeur et je suis très intriguée par leur Maitre.

J’ai aimé que, malgré le theme et le titre, l’histoire ne tourne pas essentiellement autour du sexe et qu’au delà de ça, on découvre le quotidien de Tam et de Kai. On en apprend plus sur la relation qu’il a tissé avec le Maitre, au fil des ans et on est témoin de sa relation naissante avec Kai.

J’ai aimé que le Maitre reste encore mystérieux, que nous n’en sachions que ce que Tam sait et qu’à travers ses yeux, on s’attache également au personnage même si ce dernier reste encore bien mystérieux. J’avoue que j’ai super super hâte de lire la suite de ce roman qui m’a tenue en haleine tout du long, me plongeant dans un univers aux coutumes étranges, intrigantes mais passionnantes.

Le style de l’auteur est vraiment agréable et on sent qu’elle maitrise son univers et le monde qu’elle a crée pour ses personnages. Je suis très très intriguée par la suite et mais en ayant lu les résumés des tomes suivants, j’avoue que je la redoute tout autant.

Ce tome alterne entre des moments très crus très durs, et des passages d’une infinie douceur où les personnages s’épanouissent doucement mais surement. La fin m’a carrément fait « flipper » pour les personnages et j’ai eu mal au coeur pour eux à plusieurs  moment.. la fin à proprement parlé m’a laissée frustrée de ne pas pouvoir lire la suite tout de suite..

En résumé un très très bon roman qui m’a agréablement surprise. Une fin haletante, et une série qui s’annonce comme très très très bonne!

Ma note:
ce roman est un service presse :
Quelques informations sur L’Esclave:
Edition : Reines-Beaux
Prix : 13 €
Date de sortie : 4 juillet 2016
Nombre de pages: 264 pages

Comments

  1. […] du tome 2 des Hommes libres de Kate Aaron dont j’avais tout simplement adoré le tome 1 (chronique ici). Dire que j’avais hâte à ce second tome est un euphémisme… Sans plus attendre, […]

  2. […] que j’ai découver l’année dernière avec sa trilogie Les hommes libres (chroniques tomes 1 ici et 2  ici) et dont j’attend le tome 3 avec […]

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *