Risk Taker (Mixed Message #3) de Lily Morton

Bonjour à tous!

Voici encore une chronique de Loïc du blog REDBGGO pour ce tome 3 de la série Meixed Message de Lily Morton. Sans plus attendre, couverture et résumé:

 

Etre amoureux de son meilleur ami est difficile.

Henry est l’homme étrange. Tous ses amis s’installent, et sa réputation en tant que Roi de Hook-Up de Londres ressemble plus à une malédiction qu’à une bénédiction de nos jours. Surtout quand il garde le photojournaliste Ivo, son meilleur ami et l’homme brillant qu’il aime depuis qu’ils ont quinze ans, à bout de bras. Mais c’est là que Ivo le veut, non? Mettant de côté ses sentiments, Henry décide d’abandonner le sexe occasionnel et cherche la vraie affaire. Après tout, il n’a aucune chance avec Ivo – ou le fait-il? Henry est tout pour Ivo. Meilleur ami, âme soeur, la seule personne qui ne l’a jamais laissé tomber. La seule personne à laquelle il est fidèle par-dessus tout et tout le monde. Mais Henry est dans une boîte marquée meilleur ami et c’est là que Ivo l’a gardé pendant près de vingt ans, en dépit de tomber amoureux de l’homme doux. Et d’ailleurs, pourquoi Henry voudrait-il sortir avec Ivo? Brûlé et blessé, il est l’incarnation de la marche endommagée. La distance a aidé Henry et Ivo à garder un œil sur leur attirance, mais quand ils se retrouvent dans la même ville pour un changement – Ivo blessé et ayant besoin d’aide, et Henry plus que disposé à le faire – les deux meilleurs amis deviennent plus proches que jamais. forcer une réalisation, et une décision. Risque leur amitié pour leurs coeurs? Ou peuvent-ils avoir les deux? De l’auteur à succès de Rule Breaker et Deal Maker vient une histoire d’amour tendre sur deux meilleurs amis qui sont parfaits l’un pour l’autre, et ont toujours été – si seulement ils le savaient.

 


Salut tout le monde,

On me retrouve aujourd’hui en invité sur le blog de Samantha pour la revue de Risk Taker, le 3ème tome de la série Mixed Message de Lily Norton.

FR-Je n’en avais pas parlé, sur le blog ou sur instagram, mais il faut savoir que Rule Breaker, le premier livre de la série fut l’un de mes gros coups de cœur de 2017. L’histoire de Dylan et Gabe m’avait complètement retourné. J’avais comme rarement vécu aussi intensément une romance, j’avais ri, j’avais souri, j’avais bandé, j’avais eu mal au ventre et j’avais pleuré. Oui ce livre avait vraiment été un gros roller Coster émotionnel. Le deuxième opus ne m’avait pas plus inspiré que ça et de peur de le comparer à son ainé, je n’avais pas osé le lire. Pourtant, quand Samantha, qui connaissait mon amour pour le tome 1 m’a proposé le petit dernier, je n’ai pas résisté, j’ai accepté et j’ai commencé ma lecture en espérant être tout autant touché. Malheureusement, ce ne fut pas le cas.
Alors, ne vous méprenez pas et n’allez pas penser que Risk taker est un échec et une mauvaise lecture. Non, l’histoire de Henry et Ivo est touchante et agréable à lire. C’est juste qu’à la lecture du résumé, je pensais qu’il y avait le matériel pour une romance tout aussi forte que celle Dylan et Gabe et pour le coup, l’auteur n’a pas réussi à être à la hauteur de mes espérances et j’appuie bien sûr le MES.
Mon principal reproche est que je m’attendais à souffrir pour les personnages. Je m’attendais à ce que le stress post-traumatique d’Ivo, ses insécurités et sa relation avec sa mère est plus d’impact sur le déroulement de l’histoire. Ces éléments tiennent un rôle dans l’histoire, mais ils n’impactent pas plus que cela, si ce n’est qu’ils rajoutent quelques longueurs au début avant que les deux amis d’enfance passent du stade d’amis à celui d’amant. Je pensais aussi que le métier d’Ivo et le poids de son héritage paternel allaient jouer, qu’on allait avoir une dernière partie du roman très forte, avec une séparation, une remise en question des personnages, et que le poids du manque allait se faire sentir, mais il n’en fut rien encore une fois. L’auteur ayant choisi de ne pas aller au bout de l’action et de laisser nos deux protagonistes s’en sortir assez facilement. Moi qui aime souffrir avec les personnages, vous imaginez bien ma déception. Au final c’est d’ailleurs ce que je reproche le plus à ce roman, Henry et Ivo l’ont trop facile et on n’atteint jamais le point de rupture. L’auteur plante un bulbe de scénario, qui grandit, doucement, trop doucement même. Cette pousse peine à éclore, on suit cette maturation et on s’attend à une éclosion comme un feu d’artifice d’émotions, mais on a simplement droit à une floraison tout en douceur, et moi, ça m’a laissé à chaque fois sur ma faim.
Et c’est en ça, que plus haut, j’insistais sur le MES, de mes espérances, car pour tout amateur de romance légère, qui prend son temps et avec seulement quelques éléments perturbateurs légers, Risk Taker est une lecture PARFAITE. C’est juste qu’elle ne rivalise pas avec le niveau d’émotion que m’avait offert Rule Breaker et Henry et Ivo n’arrivent pas à la cheville de Gabe. Gabe, ce personnage aux multiples facettes, ce connard arrogant qui cache un amant talentueux, torturé et aimant. Pourtant j’ai adoré Henry et Ivo et Lily a fait un magnifique travail sur eux. Ils sont terriblement bien travaillés, tout comme tout le reste de l’histoire l’est. Risk Taker est tout aussi bien écrit que ces prédécesseurs et encore une fois, on prend plaisir à le lire. Seulement pour moi ce ne fut pas assez.
Alors est-ce que je recommande Risk Taker ? Oui et non. Oui à toutes les personnes qui sont fans de romances légères, ce livre fera un compagnon parfait pour l’été et vos lectures sur la plage. Mais, non pour toutes personnes qui comme moi, ont adoré le tome 1 et s’attendent à ressentir tout autant d’émotion que Rule Breaker leur avait fait ressentir.

 


 ENG- I did not mention it on the blog or instagram, but you should know that Rule Breaker, the first book in the series was one of my big favorites of 2017. The story of Dylan and Gabe m had completely returned. I had rarely as intensely lived a romance, I had laughed, I smiled, I had bandaged, I had a stomach ache and I cried. Yes this book had really been a big emotional roller coaster. The second opus had not inspired me more than that and for fear of comparing it to his elder, I had not dared to read it. However, when Samantha, who knew my love for Volume 1 offered me the youngest, I did not resist, I accepted and I began my reading hoping to be equally touched. Unfortunately, this was not the case.
So, do not get me wrong and do not think that Risk taker is a failure and a bad read. No, the story of Henry and Ivo is touching and pleasant to read. It’s just that reading the summary, I thought there was material for a romance just as strong as Dylan and Gabe and for once, the author failed to be up to of my expectations and of course I support the MY.

My main complaint is that I was expecting to suffer for the characters. I was expecting Ivo’s post-traumatic stress, insecurities, and relationship with his mother to have more impact on the unfolding of the story. These elements have a role in the story, but they do not impact more than that, except that they add a few lengths at the beginning before the two childhood friends pass from friends to daughters. ‘lover. I also thought that Ivo’s profession and the weight of his paternal inheritance were going to play, that we would have a last part of the novel very strong, with a separation, a questioning of the characters, and that the weight of the lack was going to to be felt, but it was nothing again. The author has chosen not to go to the end of the action and let our two protagonists get along pretty easily. I like to suffer with the characters, you can imagine my disappointment. In the end it is besides what I reproach the most with this novel, Henry and Ivo have it too easy and one never reaches the point of rupture. The author plants a scenario bulb, which grows, slowly, too softly even. This shoot is struggling to hatch, we follow this maturation and we expect an outbreak like a firework of emotions, but we just have a right to a smooth flowering, and me, it left me with each time on my hunger.

And it is in this, that higher, I insisted on the MY, of my hopes, because for any lover of light romance, which takes its time and with only some slight disruptive elements, Risk Taker is a PERFECT reading. It’s just that she does not compete with the level of emotion that Rule Breaker had offered me, and Henry and Ivo do not come close to Gabe. Gabe, this multi-faceted character, this arrogant asshole who hides a lover talented, tortured and loving. Yet I loved Henry and Ivo and Lily did a wonderful job on them. They are terribly well done, just as the rest of the story is. Risk Taker is just as well written as these predecessors and once again, we enjoy reading it. Only for me it was not enough.
So do I recommend Risk Taker? Yes and no. Yes to all those who are fans of light romances, this book will make a perfect companion for the summer and your readings on the beach. But, not for all those who like me, loved the volume 1 and expect to feel as much emotion as Rule Breaker had made them feel.

 


 

La Note Globale de Loïc:

Hottitude:

 


 

Ce roman est un service presse numérique de :

 

 

 

 

 

 


 

 


 

Comments

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.