12 mois 12 livres

Bonjour à tous!

J’espère que vous allez bien. Je vais commencé par vous souhaiter une très très bonne année 2020, qu’elle vous apporte tout ce que vous souhaitez, et surtout, beaucoup de bonnes lectures.

Gwenlan, de La Malle aux Livres a mis en place depuis deux ans un « bilan » de son année de lecture plutôt original. Avec sa permission, j’ai décidé de faire la même chose, mais à l’écrit. Le principe est simple, vous présenter le livre qui m’a le plus marquée, chaque mois de l’année passée. Voici donc mon bilan 12 mois 12 livres.

 

 

 

Ça a été assez difficile de choisir un seul livre pour le mois de janvier parce que plusieurs titres de ce mois là m’ont touchée. Mais en y réfléchissant bien, il y en a un en particulier qui m’a énormément touchée. Il s’agit de Rebel de Rhys Ford Ce n’est pas forcément toute l’histoire, même si je l’ai beaucoup aimé, mais dès les premières pages de ce roman, une phrase en particulier m’a parlé et je me souviens encore avoir pleuré en lisant ces mots et avoir contactée l’auteure dans la foulée pour la remercier d’avoir mis les mots sur quelque chose que je ne savais pas enfoui au fond de moi. Je n’ai aucune similarité avec les personnages de ce roman. Je n’ai pas vécu ce qu’ils ont vécu. Je n’ai d’ailleurs jamais vraiment vécu d’épreuves si difficiles dans ma vie (oui j’ai vécu des épreuves mais personne n’a abusé de moi, ne m’a battue, rabaissée ou violentée) mais ces mots m’ont touchée. Comme seuls des mots peuvent le faire.

 

 

 

 

Là aussi, le choix a été difficile, mais pas pour les mêmes raison. Le mois de février a été plutôt banal coté lectures.. du coup j’ai eu envie de vous parler d’une relecture: Matthias, de Lily Haime Une relecture que je fais environ une fois par an. Et que j’aime toujours autant au fur et à mesure de mes lectures. D’ailleurs je suis contente de l’aimer toujours autant malgré le temps qui passe, malgré que mes gouts se soient affinés en MM , même si je reste relativement bon public. Je n’ai pas lu les derniers romans de Lily Haime, j’ai son dernier dans ma PAL mais j’ai peur de ne pas ressentir toutes les émotions que je ressens chaque fois que je relis Matthias, ou L’effet Papillon. Il faudrait que je saute le pas… mais la magie sera t elle au rendez vous comme à chaque relecture de ses premiers romans? Il n’y a plus qu’une chose à faire pour le savoir: trouver le courage de tourner la page.

 

 

 

En fait, j’ai l’impression que le choix va être cornélien tous les mois. J’ai envie de vous parler de Soft Place to Fall de BA Tortuga. Ce n’est pas le roman que j’ai préféré en mars mais je sais que c’est une romance mignonne qui m’avait beaucoup plus. J’aime beaucoup BA Tortuga et ses cow boys et dans celle ci, on a en plus un « père célibataire ». Donc forcément, tous les éléments pour me plaire. Et c’était mignon. Une lecture sympa qui m’avait fait du bien et m’avait touchée.. une lecture douce, peut être pas inoubliable ou transcendante mais dont j’avais envie de vous parler à nouveau.

 

 

 

J’aurai pu vous parler de Dirty Kiss de Rhys Ford, de la série de Lilah Pace ou celle de Sean Kennedy ou encore de No Quick Fix de Mary Calmes. Mais j’ai envie de vous parler de The Sinner and the Liar de Alice Winters. Je suis actuellement en train de lire le deuxieme tome de cette série et je me rappelle à quel point elle est différente de ses autres écrits. Et c’est ce que j’aime le plus. Elle est très sombre (attention, on n’est pas non plus dans de la Dark romance, loin de là, c’est l’univers de la série qui est sombre) Les personnages souffrent énormément et j’ai vraiment aimé cet univers presque post apocalyptique que l’auteure nous propose. Alice Winters est clairement mon auteure préférée de 2019 et j’aime tous ses romans. Mais celui ci se détache un peu plus du lot, et méritait d’être mis en avant.

 

 

 

Pour une fois, le choix a été super facile (enfin!!) Là aussi il y avait d’autres romans que j’ai aimé en mai 2019 mais je ne pouvais pas passer à coté de Wilde Love de Lucy Lennox. Parce que dire qu’on attendait ce roman avec impatience est un euphémisme. Je crois que depuis les premiers tomes de la série Forever Wilde, nous (c’est à dire les fans) avions envie de l’histoire de Doc & Grandpa. Et je sais que l’auteure avait la pression. Elle a d’ailleurs annoncé plusieurs pitchs pour ce roman pour finalement nous livrer LE roman que nous attendions. J’ai énormément aimé ce roman, que j’ai dévoré en quelques heures. J’ai été tellement touchée par l’histoire de Doc et Grandpa, j’ai tellement aimé enfin avoir leur histoire, leur romance et j’ai aimé chaque choix de l’auteure, chaque mot, chaque moment. C’est exactement ce que je voulais pour ces personnages, en mille fois mieux que je n’aurai pu l’imaginer.

 

 

 

Cette fois ci, j’ai envie de vous parler de Surviving the Shadows de Miranda Turner. Il s’agit d’un deuxième tome de série mais c’est surtout du genre du roman dont j’avais envie de vous parler. L’Urban Fantasy. Je ne lis pas beaucoup de roman d’Urban Fantasy mais à chaque fois que j’en lis un je me rappelle que c’est un genre que j’adore et tout spécialement en MM.J’ai beaucoup aimé cette série qui compte actuellement deux tomes. Elle est originale et vraiment bien écrite. L’univers est parfaitement maîtrisé et les personnages sont super intéressants. Ce deuxième tome était agréablement frustrant concernant la relation entre les deux personnages principaux mais j’en ai aimé chaque instant.

 

 

 

Alors la facilité aurai été de vous parler de The Hitman’s Guide…. mais j’avais envie de vous parler d’une romance française pour une fois. Il s’agit de Summer Lovin’ de F.V Estyer. Je n’ai pas fait de bêta lecture sur ce roman car elle l’a écrit très vite mais j’ai été plus qu’agréablement surprise par cette romance d’été. Parce que c’est exactement ce que c’est. Une romance d’été, courte légère et … chaude comme la braise. J’ai aimé chaque ligne de cette petite romance. J’ai passé un excellent moment avec Javier et Logan et je me suis laissée porter par les mots de cette auteure qui est pour moi, la meilleure auteure de MM francophone. Chacun de ses romans est différent des précédents et celui ci nous montre une fois de plus qu’il n’y a pas besoin d’en faire des tonnes pour livrer une histoire touchante et qui correspond en tout point à ce qu’on attends d’une romance d’été.

 

 

 

Je ne vais pas vous reparler de la série The Executive Office de Tal Bauer, si vous voulez en savoir plus, vous pouvez toujours aller regarder ma vidéo du Tag PJK Adieu 2019. Du coup, j’ai décidé de vous parler de The Windmines of Bora Bora de Beryll et Osiris Brackhaus. Là aussi il s’agit d’un tome 2 mais cette série est un ovni. Je serai incapable de la ranger dans un genre tellement on touche à plusieurs éléments. Les auteurs nous proposent un univers qu’on ne peut situer ni dans le temps ni dans l’espace et encore moins dans une réalité. J’ai énormément aimé cette série (vivement la suite) qui à chaque lecture me laisse complètement déboussolée mais tout aussi charmée. C’est une plongée dans un univers inconnu et renversant qui me fait perdre tous mes repères, pour mon plus grand plaisir. J’aime le style des auteurs, les personnages, l’univers bref, tout dans cette série complètement différente de tout ce que j’ai pu lire jusque ici et c’est vraiment rafraîchissant.

 

 

 

Le choix était facile pour septembre. Il s’agit de Vidar de Michelle Frost, le dernier tome d’une série que j’aime énormément et dont pourtant je ne vous parle pas tant que ça. Déjà,  le titre de la série Open Wounds. C’est le nom du salon de tatouage des principaux et je trouve que ce nom déchire. Au delà de ça, on va suivre quatre frères au fil de ces tomes. Chaque histoire est différente, même si on reste dans le même univers avec les mêmes personnages. J’ai autant aimé la façon dont l’auteur va traiter des relations entre les frères que de celles avec leurs amoureux respectifs. Les mondes évoqués (principalement celui du tatouage et du MMA mais aussi celui du monde de la nuit, pas les vampires hein, les boites de nuit) sont très bien traités et j’ai vraiment adoré chacune de mes lectures. Chaque tome m’a fait passé un très bon moment et j’avais vraiment hâte d’avoir l’histoire de chacun des frères.

 

 

 

Beaucoup de bonnes lectures encore en octobre mais j’ai envie de vous parler de The Twelfeth Knight de Victoria Sue. J’adore cette auteure mais jusqu’à présent je n’avais lu que ses mpreg. J’aime les légendes Arthuriennes et j’avais hâte de voir ce qu’elle allait en faire. Et je n’ai pas été déçue. Cette ré écriture est vraiment originale et très bien menée. Les personnages sont super attachants et l’intrigue est très bien menée. J’ai vraiment hâte à la suite de cette histoire car la fin est vraiment haletante. Victoria Sue a annoncé sur sa page en octobre dernier qu’MxM Bookmark allait traduire ce roman et même si nous n’avons pas encore de date, je vous conseille de vous jeter sur ce roman dès sa sortie.

 

 

 

Fin octobre début novembre, j’ai eu une panne de lecture. J’ai essayé plusieurs choses pour m’en sortir et la solution est venue avec la série Scarlet et le Loup Blanc de Kirby Crow. Alors j’ai lu cette série en français, ce qui est super rare pour moi mais étant dans une panne de lecture je n’avais pas envie de me compliquer la vie avec une lecture en anglais. De plus, j’étais à  99% sûre que la traduction serait bonne. J’ai eu une petite frayeur quand j’ai remarqué un changement de traductrice entre le tome 1 et le tome 2 mais la qualité est au rendez vous tout au long des tomes. Et cette série est une pure merveille. J’ai enchaîné 4 tomes et demi avant de m’arrêter en plein tome 5 quand j’ai apprit que le tome 6 n’était toujours pas écrit… frustration quand tu nous tiens… Mais si vous n’avez pas encore lu cette série, foncez!!! Elle est tout simplement merveilleuse.

 

 

 

Pour ce dernier mois de l’année, je voulais vous parler de La Noirceur des Etoiles de Jessica Naide. C’est un roman que j’ai découvert un peu par hasard et que j’ai acheté principalement parce que l’auteure était présente en dédicace à Livres Paris et qu’elle était super gentille. Comme quoi, ça paye les salons. Bref, j’ai enfin prit le temps de lire ce roman alors qu’MxM Bookmark annonçait la sortie du tome 2 pour janvier et j’ai énormément aimé. Il s’agit d’un space opera. Un peu comme les Urban Fantasy, c’est un genre que j’aime énormément et que je lis très peu. Mea Culpa. Ce roman est vraiment très bien écrit et j’ai énormément aimé ce que l’auteure nous propose dans ce tome. J’ai super hâte de lire le deuxième tome et de voir ce qu’elle a en réserve pour les personnages. Une fois de plus, c’était une très jolie surprise et une jolie découverte. Un roman qui me donne vraiment envie de donner beaucoup plus de chances aux auteurs français en 2020.

 


 

 

Voilà pour cette petite récap de l’année. J’espère qu’elle vous aura plu. J’ai essayé de mettre en avant d’autres livres que ce dont je vous avais parlé et j’espère vous avoir donné envie d’en lire quelques uns.

 

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.