Coach’s Challenge (Scoring Chances #5) de Avon Gale

Salut tout le monde, c’est Loïc et on se retrouve aujourd’hui pour parler à nouveau de la série une chance de marquer de Avon Gale. Cage vide, le quatrième tome m’avait laissé une tellement bonne impression que je ne me voyais pas attendre plusieurs mois afin de lire le cinquième (et dernier ?) tome de la série. J’ai donc enchainé avec Coach’s Challenge, le cinquième tome de la série en VO.

Résumé : Cela fait des décennies que le chantage a forcé Troy Callahan à se retirer du hockey professionnel et sa carrière a été couronnée de succès derrière le banc. Quand il a offert la possibilité d’entraîner les Asheville Ravens – l’équipe la plus détestée de la ECHL -, il est convaincu que son attitude irréprochable est précisément ce qu’il faut pour que l’équipe se concentre à nouveau sur le hockey. Mais Troy est découragé quand il découvre que les Ravens ont signé Shane North, un joueur connu pour son agressivité. Et cela ne fait que s’aggraver quand la beauté de Shane donne à Troy des pensées inappropriées sur un membre de son équipe, même si Shane est sur le point de prendre sa retraite à la fin de la saison.

La carrière de Shane dans les majors n’a jamais vraiment décollé. Soucieux de cesser de fumer, Shane accepte de signer un contrat d’un an avec les Ravens et se retrouve pour un entraîneur qui pense être un vieillard vieillissant et avec une équipe qui ne lui fait pas confiance, ni l’entraîneur, ni les autres. Malgré sa détermination à ne pas s’impliquer, Shane devient à contrecoeur une partie intégrante de l’équipe… et est tout aussi attiré par la volonté de l’entraîneur bourru et extravagant. Alors que les Corbeaux luttent pour se construire une nouvelle identité, Shane et Troy succombent devant la passion qui pourrait tout leur coûter.


Une chose est certaine, que cela soit en VO ou en VF, j’adore cette série et je suis devenu grâce à elle fan de son auteur. Sa plume est agréable et ses histoires sexys sans jamais tomber dans l’excès et le vulgaire. Elles sont toujours un apport à l’histoire et son action, contrairement à certains ouvrages où l’histoire n’est qu’un prétexte à une succession de scènes de cul.

J’ai pris énormément de plaisir à lire ce cinquième opus qui est beaucoup plus léger que son prédécesseur et ça fait du bien. La série avait abordé des thématiques de plus en plus difficiles dans ses deux derniers tomes, notamment les désordres alimentaires et la maltraitance. Ce petit vent de fraicheur était tout ce qu’il nous fallait pour nous remettre de nos émotions, même si nous ne pensions pas le savoir. Il est d’ailleurs important, mais pas nécessaire d’avoir lu les livres 2 et 3 de la série pour bien tout comprendre. Si vous ne l’avez pas fait, vous ne serez pas perdu, mais vous passerez à côté de pas mal de références.

Une chose qui m’a marqué avec ce titre est qu’il est pour le moment le plus chaud de la série. Je ne dis pas qu’il contient plus de scènes explicites que ses prédécesseurs, mais simplement qu’il est celui qui a le plus fait monter ma tension artérielle (et pas que). Pourtant il n’y a pas énormément de scènes de sexe complètes. Elles sont souvent courtes et parfois seulement sous-entendues. Pour autant, le livre est extrêmement sexy grâce à une tension électrique et sexuelle quasi continue.

Malgré cette omniprésence du sexe et du désir, la relation entre Troy et Shane n’est pas relayée au second plan. Elle évolue doucement et naturellement. Au début, simples rencontres sexuelles clandestines, les personnages vont développer des sentiments de plus en plus forts au fur et à mesure qu’ils vont apprendre à se connaitre et progressivement faire tomber leur masque.

Autre point que j’ai beaucoup apprécié dans ce titre est d’assister à l’évolution de l’équipe. On a quitté les Ravens de Asheville et ses joueurs dans le tome 4 comme une équipe détestable faite de harceleurs homophobes malgré la présence d’un joueur gay en leur sein. Avec coach’s challenge, Avon Gale a réussi à nous les faire aimer. On découvre dès les premières pages une équipe détruite avec des joueurs fragilisés par des mois voire des années de la tyrannie de St Savoy, leur ancien coach. Ils se font tous discrets et osent à peine s’exprimer de peur des représailles. Mais progressivement grâce à la constance de Troy et l’énergie de Shane, les joueurs vont petit à petit s’épanouir et montrer leur réelle personnalité. Et certains m’ont vraiment marqué dont Xavier le capitaine de l’équipe qui a fait son comingout malgré les représailles de sa famille afin de faire tomber son ancien tourmenteur. J’ai tellement aimé ce personnage que j’ai fermé le livre en priant pour un sixième tome centré sur lui. Tome que l’auteur m’a confirmé cette semaine être en train d’écrire.

Cette série est à l’image de son sport, c’est avec de l’effort et de l’entrainement que l’on devient meilleur. Et clairement plus les tomes passent et plus cette série s’impose pour moi comme une référence de la romance mm en milieu sportif. C’est agréable de s’éloigner du foot et de ses livres remplis de clichés et d’enchainements de scènes de cul plus ou moins réalistes. Si vous n’avez pas encore commencé la série, je vous la conseille vivement.


Ma note globale : 

Hottitude :



Quelques info sur coachs challenge de avon gale

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.