Cyël de Nathalie Marie

Bonjour à tous!

Pour
ma part, ça va plutôt bien surtout à l’idée du long week end qui
m’attend (hâte hâte hâte). Je vous retrouve aujourd’hui avec un roman
qui dormait un peu dans ma liseuse depuis novembre et que je n’avais pas
encore prit le temps de lire
C’est chose faite. Et sans plus attendre, couverture et résumé:




Après avoir repris connaissance dans un endroit inconnu, Samaël,
seul, démuni et totalement perdu, n’a d’autre choix que d’avancer droit
devant lui, jusqu’à tomber de fatigue. Lorsqu’il se réveille une seconde
fois, l’étranger face auquel il se retrouve lui apprend que la Terre a
été dévastée ; la Nature s’est rebellée et a tout détruit.

C’est
dans ce monde chaotique, entourés de quelques survivants, qu’ils vont
tenter de rénover le village de Cyprian, l’homme qui l’a accueilli ; là
que Samaël va devoir se révéler et se construire

*****************************************


Alors
alors..alors je dois avouer que ce roman est très très court. C’est un
roman qui se lit très rapidement mais pas seulement parce qu’il est
court. L’histoire est super entrainante. Les deux premières parties sont
très intéressantes. Elles soulèvent beaucoup de questions et nous font
réfléchir: comment aurions nous réagit? Qu’aurions nous fait? Aurions
nous survécu?
J’aime les romans post
apocalyptique, j’aime voir les hommes se creuser les méninges pour s’en
sortir, pour reconstruire, pour survivre. J’ai beaucoup aimé la
communauté que Cyprian crée et ce qu’il fait de ce nouveau monde. C’est
un personnage assez intéressant mais le roman étant du point de vue de
Samaël, on n’en sait au final pas tant que ça sur lui.
Et
j’ai envie de dire.. c’est le maitre mot de ce roman « on n’en sait pas
assez » . On se pose beaucoup de question. Le prologue nous laisse sous
entendre une intervention (Divine?) extérieure, un pourquoi Samaël a 
perdu un an de sa vie. Beaucoup de faits restent inexpliqués et j’ai
trouvé un peu bizarre que les personnages ne se posent pas plus de
questions que ça. Samaël dit plusieurs fois que tout leur est « facile »
et c’est effectivement le cas (comme de par hasard, les seuls magasins
qui ont survécus à la tempête sont pile poil les magasins dont ils ont
besoin…) et pourtant nous n’avons aucun éléments de réponse.

J’ai
beaucoup aimé ce roman, j’aime le thème abordé et la façon dont
l’auteur le traite. Cependant, il y a, à mon sens, beaucoup trop de
questions et aucune réponse. Et ce n’est pas parce que l’histoire est
incomplète, il y a même une épilogue qui vient clore cette histoire mais
nous n’avons aucune réponse sur le pourquoi du comment.

L’histoire
d’amour entre Cyprian et Samaël est très jolie et très douce mais j’ai
un peu l’impression que le  contexte post-apocalyptique est plus un
prétexte pour leur histoire d’amour qu’un vrai sujet abordé dans le
roman et je trouve ça dommage. De même j’ai trouvé le style de narration
un peu lourd et la façon de s’exprimer de Samaël assez emprunté même si
pour ce dernier on a une explication pour le coup.

Au final un
roman un peu décevant si on s’attend à un vrai roman post apo, une
romance cependant agréable et sympathique, un roman trop court avec un
sujet qui à mon sens aurai mérité plus de développements.

Ma note:

 Ce roman est un service presse numérique de :
Quelques informations sur Cyël :
Editeur : Reines-Beaux
Prix : 12€
Date de sortie : 9 novembre 2016
Nombre de pages: 190 pages
 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *