Depth of focus (Natural Hearts 1) de JD Chambers

27Salut tout le monde, c’est Loïc et on se retrouve aujourd’hui pour la revue de Depth of Focus de JD Chambers.

En grandissant, Travis détestait sa petite ville, Slat Creek, et tous ses habitants. Son seul objectif était de fuir pour de bon et, à l’âge de 21 ans, il pensait l’avoir enfin atteint. Mais quand sa sœur se débat avec la mort de leur mère, il doit rentrer chez lui pour s’occuper d’elle.

Whitman a grandi en croyant au pouvoir de guérison des livres, mais ce n’est que lorsqu’il s’est installé dans une petite ville de l’Oregon en tant que nouveau bibliothécaire qu’il a compris cette conviction. Il vit son rêve professionnellement. Mais personnellement, il se sent seul et se demande s’il a commis une grave erreur, jusqu’à ce qu’il rencontre un adolescent triste et la prenne sous son aile.

Est-ce qu’un bibliothécaire attentif et utile suffirait pour inciter Travis à rester?


FR – Depth of focus est pour moi avant tout une histoire de famille et la description d’un chemin, celui de la guérison du cœur et de l’apaisement de l’âme.

Depth of focus, c’est l’histoire de Travis, un tout jeune étudiant amérindien qui à la suite du décès de sa mère doit revenir dans sa ville natale dont il a très peu de bons souvenirs afin de s’occuper de Caitlyn, sa petite sœur qui ayant très mal pris la mort de sa mère a tenté de mettre fin à ses jours. C’est aussi l’histoire de Whitman, un Canadien trentenaire qui vient d’emménager dans la petite ville de Slat Creek pour remplacer la libraire qui vient de prendre sa retraite. Sortant d’une relation un peu toxique et ayant toujours voulu connaitre la vie dans une petite bourgade, Whitman va prendre sous son aile la jeune Caitlyn et tomber pour son frère. Tous trois vont au grès des mois avancer sur le chemin de la reconstruction.

J’ai pris beaucoup de plaisir à suivre le parcours de nos 3 héros. Je dis bien 3, car même si le livre n’est écrit que du point de vue de Travis et Whitman, Caitlyn et son histoire a vraiment une part importante dans l’histoire et je voulais tout autant voir son évolution que celle de la relation entre les deux hommes.

Le deuil a une part très importante dans ce nouveau titre de JD Chambers, et l’auteur a vraiment fait un travail d’écriture de qualité. On ressent vraiment la perte des deux orphelins et il règne une ambiance un peu pesante dans une bonne partie du titre. Comme si la mort de leur mère était un personnage à part entière du livre, toujours présent, mais jamais là. J’ai aussi apprécié que l’auteur transforme au fur des pages, la perte d’un évènement tragique à un fait presque positif où l’on célèbre et se souvient de celui qui nous a quittés.

Bien que l’histoire tourne autour de la perte de Travis et Caitlyn, Whitman a aussi sa part de l’histoire et ne sert pas qu’à aider les deux endeuillés. Whitman sort d’une relation que je pourrais décrire comme toxique, son ancien compagnon ne l’acceptant pas finalement pour ce qu’il est et ayant essayé progressivement de le modeler en quelqu’un d’autre. C’est aussi une personne qui bien qu’aimant les avantages des grandes villes a toujours voulu connaitre la solidarité et l’âme des petites villes. J’ai beaucoup aimé le chemin que l’auteur nous a conté, l’apaisement du libraire, son intégration dans la petite commune, et sa découverte de l’amour et du sentiment de famille qu’il a cherchés et convoité toute sa vie.

Les trois personnages centraux m’ont touché. Chacun a leur manière, mais aucun ne m’a laissé indifférent. L’auteur a même réussi de me faire apprécié un personnage vers la fin de son roman et de me laissant impatient quant à la lecture d’un tome 2 de sa série qui serait centrée sur ce personnage qui a vraiment a du avoir une vie pourrie et qui a vraiment besoin que quelqu’un l’aide à se reconstruire et à connaitre l’amour et les joies de la famille. Je vous l’avais dit qu’au final depth of focus était une histoire de famille, et en plus, une de qualité.


ENG – Depth of focus is for me first and foremost a family story and the description of a path, that of the healing of the heart and the appeasement of the soul.

Depth of focus is the story of Travis, a young Native American student who, following the death of his mother, must return to his hometown, which he has very little fond memories of, to take care of Caitlyn, his little sister who took her mother’s death very badly and tried to put an end to her life. It is also the story of Whitman, a thirty-something Canadian who has just moved to the small town of Slat Creek to replace the recently retired bookseller. Out of a little bit toxic relationship and always wanted to know about life in a small town, Whitman will take under his wing young Caitlyn and fall for his brother. All three go to the sandstone of the months to advance on the way of the reconstruction.

I had a lot of fun following the course of our 3 heroes. I say three because even though the book is written from the point of view of Travis and Whitman, Caitlyn and her story really an important part in the story and wanted to see as much as the evolution of the relationship between the two men.

Mourning has a very important part in this new title of JD Chambers, and the author has really done a quality writing job. We really feel the loss of the two orphans and it reigns a heavy atmosphere in a good part of the title. As if the death of their mother was a full-fledged character of the book, always present, but never there. I also appreciated that the author transforms on the pages, the loss of a tragic event to an almost positive fact where we celebrate and remember the one who has left us.

Although the story revolves around the loss of Travis and Caitlyn, Whitman also has its share of history and does not serve to help the two bereaved. Whitman comes out of a relationship that I might describe as toxic, his former companion not finally accepting him for what he is and having gradually tried to shape him into someone else. It is also a person who, although enjoying the benefits of big cities, has always wanted to know the solidarity and soul of small towns. I really liked the way that the author told us, the appeasement of the bookseller, his integration into the small town, and his discovery of the love and family feeling he sought and coveted all his life.

The three central characters touched me. Each in their own way, but none left me indifferent. The author even managed to make me appreciate a character towards the end of his novel and leaving me impatient to read a volume 2 of his series that would be centered on this character who really had to have a shitty life and who really needs someone to help him to rebuild himself and to know the love and the joys of the family. I told you that in the end depth of focus was a family story, and in addition, one of quality.


Ma note globale :

Hottitude :


Ce roman est un service presse numérique de :

 


 



Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.