Felix and the Prince (Forever Wilde #2) de Lucy Lennox

Bonjour à tous!

J’espère que vous allez bien. Je vous retrouve aujourd’hui avec la première chronique de l’année et qui plus est, avec le premier coup de coeur de l’année. Parce que oui, cette première lecture a été un coup de coeur et franchement, je ne suis pas vraiment surprise. Sans plus attendre, je vous laisse avec la magnifique couverture et le résumé:

FELIX –

Choses que je m’attends trouver au chateur de Gadleigh :

– De rares vitraux, le sujet de ma dissertation de doctorat.

– De la paix et du silence, pour finir cette même dissertation.

– Une échappatoire aux paparazzi qui me tournent autour à cause de la sortie du dernier blockbuster de mon actrice de mère.

Choses que je ne m’attends pas trouver :

– Une porte cachée menant à une pièce secrète.

– L’homme le plus beau que je n’ai jamais vue. – L’amour

LIO –

Choses que je sais sont attendues de moi dans la vie :

– Que je deviendrai prochainement le Roi de Liorland.

– Que je vais épouser une femme bien qui deviendra Reine.

– Que je donnerai naissance à un Prince pour ma Famille.

Raisons pour lesquelles cela va etre difficile :

– Je suis gay.

– Je tombe amoureux de Felix.

– Il n’a aucune idée que je suis de la royauté.

 


FR- Alors alors…. alors j’ai adoré adoré adoré. J’ai découvert Lucy Lennox cet été lors de ma lecture de Lost & Found, sa collaboration avec Sloane Kennedy qui est une auteure que je ne vous présente plus. Quand j’ai vu que Luc Lennox avait écrit tout une série de roman sur une famille et comme vous connaissez mon amour pour les saga je me suis penchée sur ses écrits.En novembre, est sorti Facing West; le tome un de sa nouvelle série que j’ai bien entendu lu sans plus attendre et voici aujourd’hui le tome 2 Felix and the Prince.

Si j’ai beaucoup aimé le tome 1 des Made Marians (oui j’ai tous les autres tomes à lire encore) je dois avouer qu’avec Facing West on avait déjà un autre niveau d’écriture. On sentait une certaine maturité et une maitrise des personnages et de l’intrigue.
J’ai beaucoup aimé Facing West et j’avais très hâte de découvrir l’histoire de Felix.
Et je n’ai vraiment pas été déçue.
Felix est un personnage très attachant. Déjà dans les quelques lignes où il est mentionné dans Facing West j’avais eu envie d’en savoir plus sur lui (d’ailleurs, l’auteur renouvelle la chose avec Otto qu’on découvre dans ce tome et qui sera le héros du tome 3 annoncé pour le printemps)
Dans ce tome, qui fait la part belle au doux Felix, j’ai pu découvrir un personnage très surprenant. Felix est certes très délicat, « fragile » du moins en apparence et comme Lio, on a souvent envie de le prendre dans nos bras et de le protéger de tout.
Mais il s’avère qu’il n’est pas fragile qu’il en l’air. Et j’ai adoré découvrir cette personnalité de Felix. De ce coté, c’est vraiment le personnage qui m’a le plus plu.
J’ai bien aimé Lio également mais je l’ai trouvé plus lisse et plus « évident ».
J’ai beaucoup aimé l’univers dans lequel se déroule l’action. La façon dont Lucy Lennox nous présente la monarchie de Liorland, les interactions entre les différents membres de la famille royale est vraiment intéressante et bien traitée. Ca apporte clairement un truc en plus à l’histoire et change des éternels PDG à la mode dans les romances contemporaines.  Alors oui l’auteur prend de légères libertés avec la véritable famille royale de Monte Carlo (et vivant en France forcément je ne pouvais que le voir) mais ça passe plus que bien et la famille royale est vraiment intéressante.

 En ce qui concerne la relation entre Felix et Lio, là aussi, c’est un sans faute. Chaque action, chaque réaction est logique et cohérente.
        Pour autant, j’ai adoré la passion omniprésente entre les deux personnages. C’est chaud, c’est fort et c’est juste génial. Les scènes de sexes, qui sont assez présentes , sont vraiment bien écrites. On alterne systématiquement les points de vue et ça nous permet de partager encore plus les émotions ressenties par les personnages.

Si Facing West était déjà une réussite, Lucy Lennox signe ici un roman encore un cran en dessus et qui laisse présager une suite encore meilleure.

ENG- So well well well… well I loved loved loved it. I discovered Lucy Lennox this summer during my reading of Lost & Found, her collaboration with Sloane Kennedy who is an author that I do not present anymore. When I saw that Luc Lennox had written a whole series of novels about a family and as you know my love for the saga I looked at her writings. In November, came out Facing West; Volume one of her new series that I read immediatly, and here today is Volume 2 Felix and the Prince.
If I really liked the volume 1 of the Made Marians serie (yes I still have all the other volumes to read ) I must admit that with Facing West we already had another level of writing.
       We felt a certain maturity in her writting of characters and intrigue.
       I really liked Facing West and could not wait to hear Felix’s story.
And I really was not disappointed.
Felix is ​​a very endearing character. Already in the few lines where he is mentioned in Facing West I had wanted to know more about him (besides, the author do it again with Otto that one discovers in this volume and which will be the hero of the volume 3 announced for spring)
      In this volume, where the sweet Felix is the main character, I was able to discover a very surprising character. Felix is ​​certainly very delicate, « fragile » at least in appearance and like Lio, we often want to take him in our arms and protect him from everything.
     But it turns out that he is not as fragile as he seems. And I loved discovering Felix’s personality. On this side, it’s really the character who I liked the most.
I liked Lio too but I found him smoother and more « obvious ».
     I really liked the universe in which the action takes place. The way Lucy Lennox presents the Liorland monarchy, the interactions between different members of the royal family is really interesting and well treated. It definitely brings something more to the story and changes from eternal CEOs  in contemporary romances. So yes the author takes light liberties with the real royal family of Monte Carlo (and living in France inevitably I could only see it) but it goes more than well and the royal family is really interesting.
As for the relationship between Felix and Lio, again, it’s a no-fault. Every action, every reaction is logical and coherent.
However, I loved the pervasive passion between the two characters. It’s hot, it’s strong and it’s just awesome. The sex scenes, which are quite present, are really well written. We alternately alternate views and it allows us to share even more emotions felt by the characters.
If Facing West was already a success, Lucy Lennox signs a novel here a notch above and that foreshadows an even better sequel.

Ma note globale:
 Hottitude:


 Quelques information sur Felix and the Prince:
Editeur : Autoédition
Prix: 11,54€
Date de sortie : 2 janvier 2018
Nombre de pages : 316 pages

 


Comments

  1. […] chroniques que j’ai rédigées: Felix and the Prince de Lucy Lennox Abroad 2 de Liz Jacob Forever with you de Londra Lain When it’s time de Zane […]

Comments are closed.