Jour 5: La dernière chose dont il a besoin de JH Knight

Salut tout le monde, c’est Loïc et aujourd’hui, pour ce cinquième jour de notre spécial Saint Valentin, je vais vous parler du roman, La dernière chose dont il a besoin de JH Knight publié chez Juno Publishing. Mais avant tout ça, comme d’habitude, place à la couverture et au résumé de la maison d’édition.


Tommy O’Shea élève ses sept frères et soeurs sans aucune aide de la part de ses drogués de père et bellemère. Depuis l’âge de quinze ans, il a réussi à nourrir les enfants et à éviter qu’ils soient placés en familles d’accueil. Cela lui demande chaque once de son énergie et la dernière chose dont il a besoin est une romance qui compliquerait encore plus sa vie. Bobby McAlister, récemment devenu policier, ne fait pas partie du monde impitoyable de Tommy, mais ce dernier n’arrive pas à le repousser. Alors que leur amitié improbable se transforme en une relation hésitante, ils parsèment le quotidien orageux de la vie de Tommy avec beaucoup de rires et plus qu’un peu de disputes. Tommy n’a pas l’habitude de faire confiance à des étrangers, et il n’a jamais demandé d’aide de toute sa vie. Mais quand une tragédie frappe la famille O’Shea et menace tout ce pour quoi il s’est battu, il va devoir apprendre à faire les deux afin de se remettre d’un passage difficile


Certains romans vous marquent plus que d’autres. Ce titre de JH Knight fait parti des titres qui ont laissé une emprunte chez moi. Pour il n’a rien d’exceptionnel, l’histoire est assez simple, il n’y a pas de grande aventure, pas de multiples rebondissements, pourtant l’auteure, par sa plume a réussi à le toucher. J’ai adoré l’histoire de cette petite famille. Certes beaucoup me diront que c’est un gros pompage de Shameless mis à la sauce MM, bref peu d’originalité, mais moi, j’ai bien envie de leur répondre avec un gros doigt. Je n’en ai rien à faire de l’originalité. Moi ce que je recherche ce sont des livres des livres, des histoires qui me transportent. Et La dernière chose dont il a besoin, sur ce point, a fait le taff. Alors si comme moi, vous souhaitez une jolie histoire touchante, allez-y, je ne pense pas que vous le regretterez.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.