Les larmes de Zénobie (Harper & Hicks #2) de Cyriane Delanghe

Bonjour à tous, C’est Sam!

 

Je vous retrouve aujourd’hui pour la chronique d’un roman que j’attendais avec beaucoup d’impatience puisque ça fait plus de deux ans que le tome 1 est sorti. D’ailleurs vous pouvez retrouver ma chronique du tome 1 ici.  Sans plus attendre, couverture et résumé:

 

Après les terribles événements qui les avaient conduits à enquêter ensemble sur une série de meurtres à Philadelphie, David Harper et Morgan Hicks semblent vivre le parfait amour. Pourtant, les choses ne sont pas si simples pour les deux hommes. Leur relation se heurte à un obstacle de taille qu’ils doivent apprendre à surmonter.

Alors que leur métier respectif les contraint à une séparation de plusieurs semaines, la guerre en Syrie vient se mêler à leur destin. Les nouvelles épreuves les rendront-elles plus forts ou les sépareront-elles à jamais ?

 


 

Alors alors…. alors comme je vous l’ai dit plus haut, j’attendais ce roman avec beaucoup d’impatience.  J’avais énormément aimé le tome 1, même s’il y avait certaines choses qui m’avaient un  peu genée. Depuis j’ai lu d’autres romans de cette auteur que j’avais également bien aimé. Quand les éditions Voy’el m’ont proposé ce roman en SP j’ai forcément sauté dessus.

C’est un roman que j’ai lu rapidement, parce que j’étais vraiment prise dans l’histoire et que j’avais très envie de savoir ce qui allait se passer. J’avais très très hâte de retrouver les personnages et je n’ai vraiment pas été déçue. Harper et Hicks sont des personnages que j’aime beaucoup et j’ai adoré les suivre à nouveaux et voir le chemin qu’ils ont parcouru. J’ai beaucoup aimé le contexte et tout ce qu’on apprend sur cette zone de conflit et sur le conflit en lui même. D’ailleurs j’ai trouvé vraiment très bien la préface et le mot de l’auteur à ce sujet.

J’ai aimé l’action qui se dégage de ce roman, je lis très peu de roman d’espionnages et je dois dire que je n’y connais pas grand chose mais j’ai trouvé que l’auteur nous livrait là un roman très travaillé dans un contexte maitrisé.

J’ai aimé l’évolution de la relation entre Harper et Hicks et il était bien temps d’ailleurs qu’Harper se bouge un peu à ce sujet.

Cependant, j’ai trouvé que ce roman était un peu bâclé. Je ne sais pas si c’est lié au fait que c’est le dernier tome ou si c’est parce que je sais, pour en avoir parlé avec elle, à quel point l’auteur était frustrée par le fait de n’avoir que très peu d’info sur la situation en Syrie et du coup de ne pas pouvoir avancer dans son histoire.  Mais j’ai eu l’impression que, parfois, ça allait un peu vite. Comme si elle voulait se débarrasser de cette histoire et de ces personnages bloqués depuis trop longtemps.

Pour autant, j’ai quand même passer un bon moment de lecture, j’ai aimé l’intrigue, j’ai adoré retrouver Harper et Hicks (même si je ne me souvenais pas qu’Hicks chouinait autant lol) et j’ai aimé la fin que l’auteur nous propose.

Ce dernier tome conclu la série d’une très bonne manière et nous permet de dire au revoir à des personnages plus qu’attachants de la meilleure des façons possible.

 


Ma note globale :


Hottitude :

 


Ce roman est un service presse numérique :

 

 

 

 

 


 

 

 

 


 

 


 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.