Prince of Killers (Fog City #1) de Layla Reyne

Bonjour à tous!

C’est Sam. J’espère que vous allez bien. Pour ma part ça va plutot bien d’autant plus qu’aujourd’hui c’est mon anniversaire^^ Je vous retrouve aujourd’hui avec le premier tome de la nouvelle série de Layla Reyne, Fog City , en autoédtion. Il s’agit de Prince of Killers. Sans plus attendre, couverture et résumé:

 

Pas de tueries aveugles. Aucun dommage collatéral. Pas de cibles non vérifiées.

Hawes Madigan respecte ces règles. Des règles qui rendent supportable le prince des assassins de Fog City. Bientôt, il sera roi – d’une organisation d’assassins – et la couronne ne s’est jamais sentie plus lourde. Jusqu’à ce que le mystérieux Dante Perry se lance dans sa vie.

Dante ressemble à un dieu du rock et se porte lui aussi, à la jambe lâche et confiant. Il porte également une arme dissimulée, une licence de détective privé et un message pour le prince. Quelqu’un au sein de l’organisation de Hawes est là pour tuer le futur roi.

Dans le chaos qui suit l’avertissement opportun, Hawes dépend de Dante. En ce qui concerne ses compétences d’enquêteur, sa stabilité et ses moments uniques lorsque Hawes laisse Dante prendre les choses en main. Alors que les alliances sont mises à l’épreuve et que les traîtres sont exposés, Hawes a besoin de Dante dans son dos et dans son lit. Mais si l’IP découvre le secret le plus sombre de Hawes, il est certain que Hawes aura un couteau au cœur – et une balle au cerveau – à la place.

 


 

FR- Alors alors… alors j’aime énormément la plume de Layla Reyne et j’avais vraiment hâte de découvrir cette nouvelle série.  Cependant, je ne sais pas si c’est lié à mon état d’esprit du moment mais j’ai eu un peu plus de mal que d’habitude à rentrer dans cette histoire.

L’auteure nous propose un univers différent de ses précédents romans. Beaucoup plus sombre, j’ai vraiment aimé l’atmosphère qui se dégage de cette nouvelle série. Si on retrouve la marque de fabrique de Layla Reyne ( enquête policière, mâle alpha, importance de la famille…) ce roman diffère cependant de par cette atmosphère.

J’ai énormément aimé le personnage de Hawes. J’ai aimé sa relation avec sa famille et j’ai aimé découvrir un personnage fort et faible à la fois. Hawes n’a vraiment pas eu une vie facile mais j’ai aimé l’originalité des difficultés qu’il a traversé. Layla Reyne nous propose ici un contexte original et innovant. J’ai aimé le mystère qui entoure la famille de Hawes aussi bien que Dante qui est un personnage vraiment intriguant.

Tous les éléments sont réunis pour nous livre un excellent roman et je pense vraiment que c’est mon état d’esprit qui fait que je n’ai pas autant accroché  que ça.

Il y a quelque chose dans la relation entre Dante et Hawes qui m’a maintenue à distance. Même plusieurs jours après ma lecture je n’arrive pas vraiment à mettre le doigt dessus mais je ne suis pas entièrement entrée dans leur histoire.

J’ai aimé ce roman, j’ai passé un très bon moment de lecture mais je suis un peu partagée. La fin par contre m’a clairement laissée sur ma faim et j’ai vraiment hâte de voir ce que l’auteure va nous proposer dans le deuxième (et le troisième!!!) tome de cette série.

En résumé, encore du très bon Layla Reyne et une série qui s’annonce vraiment prometteuse.


 

ENG- So well well well.. well I really like the pen of Layla Reyne and I could not wait to discover this new series. However, I do not know if it is related to my current state of mind but I had a little more trouble than usual to get into this story.

The author offers us a different universe  from her previous novels. Much darker, I really liked the atmosphere that emerges from this new series. If we find the trademark of Layla Reyne (police investigation, alpha male, importance of the family …) this novel however differs because of this atmosphere.

I loved the character of Hawes. I loved his relationship with his family and I liked to discover a strong and weak character at a time. Hawes really did not have an easy life but I liked the originality of the difficulties he went through. Layla Reyne offers us an original and innovative context. I loved the mystery surrounding Hawes’ family as well as Dante who is a really intriguing character.

All the elements are there to give us an excellent novel and I really think it’s my state of mind that I did not hang that much.

There is something in the relationship between Dante and Hawes that kept me at bay. Even several days after my reading I can not really put my finger on it but I have not fully entered their story.

I loved this novel, I had a great time reading but I am a little shared. The end cons left me clearly on my hunger and I can not wait to see what the author will propose in the second (and third !!!) volume of this series.

In summary, still very good Layla Reyne and a series that looks really promising.

 


 

Ma note globale :

Hottitude:

 


Ce roman est un service presse numérique de :

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 


 

 

 


 

 

 

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.