The Last Texte de Alice Winters

Bonjour à tous c’est Sam!

j’espère que vous allez bien. Personnellement, je suis en plein préparatifs pour mon départ à NOLA et j’ai super super hâte. Je vous retrouve aujourd’hui avec une petite chronique sur un roman court de Alice Winters. Il s’agit de The Last Text. Sans plus attendre, couverture et résumé:

 

 

Joyeux anniversaire, Daniel. On m’a dit de ne pas t’envoyer un autre sms, mais je n’ai jamais été doué pour écouter. Je t’aime et tu me manque. Ca sera toujours le cas.

Quand j’ai perdu mon partenaire après huit ans de relation, j’ai eu l’impression que le monde s’écroulait autour de moi. Afin de me soulager du vide accablant, je me suis retrouvé à lui envoyer des SMS chaque année le jour de son anniversaire, même si je sais qu’il ne répondra jamais. Cela me donne l’impression qu’une partie de lui est encore en vie, du moins dans mon cœur.

Je suis désolé, vous devez avoir le mauvais numéro. Je m’excuse de ne pas avoir répondu plus tôt, mais j’étais au travail.

C’est-à-dire, jusqu’à ce que quelqu’un réponde à mon sms. Jace est charmant, doux et tout ce que je pourrais vouloir. Mais comment puis-je accepter quelqu’un de nouveau dans ma vie alors que Daniel n’est parti que depuis deux ans? Malgré tout, Jace commence à trouver sa place dans ma vie. Je sens  que je peux enfin respirer, car il m’aide à comprendre que ma vie ne doit pas nécessairement tourner autour de mon chagrin.

Bientôt, je me retrouve à rire à nouveau alors qu’il m’éloigne du cycle sans espoir dans lequel je suis tombé, et j’aime passer du temps avec lui, qu’il s’agisse de jouer à des jeux vidéo ensemble ou de discuter de nos alter egos de bande dessinée. Mais j’ai encore besoin d’abandonner cette culpabilité et de permettre à Jace de me montrer que je peux aimer une autre personne sans remplacer celle que j’ai perdu. Jace réécrit tout mon monde avec chaque mot et chaque sourire qu’il me fait, et il devient de plus en plus difficile de ne pas céder et de lui donner mon cœur. Peut-être que Daniel a répondu après tout.

 


 

FR- Alors alors…. alors je ne reviendrai pas sur le fait que j’adore la plume d’Alice Winters ni sur le fait qu’à chaque roman que l’auteure nous propose, nous avons droit à un univers différent.

The Last Text est un roman court. Et c’est toujours difficile de faire la chronique d’un roman court sans spoiler les futurs lecteurs. Ce que je peux vous dire c’est qu’une fois de plus, la magie d’Alice Winters marche. Qu’une fois de plus, je me suis laissée prendre par la plume de cette auteure. Je me suis laissée entraîner dans cette si belle histoire. Une histoire douce amère, forte et profonde. J’ai complètement été sous le charme de Merritt qui est un personnage très touchant. Le roman est entièrement de son point de vue et on ne peut qu’être touché, happé par ce personnage et par la peine qu’il ressent.

J’ai beaucoup aimé la façon dont Alice Winters va traiter le deuil de Merritt et j’ai également adoré le rôle qu’elle confie à Jace. Ce personnage est tellement juste. J’ai adoré la façon dont il va, doucement mais surement, aider Merritt a faire son deuil et à reprendre le contrôle de sa vie et de ses émotions.

Ce roman, en une centaine de pages, nous fait vivre tout un tas d’émotions. Ici, on est loin de l’univers sombre et policier que l’auteure nous propose d’habitude. Il s’agit d’une romance contemporaine sans éléments surnaturels. Quelque de chose de plus « classique ». Mais on parle là d’Alice Winters et même lors d’une romance contemporaine, elle réussit à nous livrer quelque chose de fort et d’intense. Sans oublier l’humour toujours aussi présent dans ses romans.

En résumé, The Last Text est une très belle histoire, forte, touchante et bouleversante. Encore une fois Alice Winters nous livre là un très très bon roman.

 


 

ENG- So well well well… well  I will not tell you again  that I love the pen of Alice Winters nor the fact that in each novel that the author proposes to us, we are entitled to a different universe.

The Last Text is a short novel. And it’s always hard to review a short novel without spoiling future readers. What I can tell you is that once again, the  Alice Winters ‘ magic works. Once again, I let myself be taken by the pen of this author. I let myself be drawn into this beautiful story. A bitter, strong and deep sweet story. I was completely charmed by Merritt who is a very touching character. The novel is entirely from his point of view and we can only be touched, caught by this character and the pain he feels.

I really liked how Alice Winters will deal with Merritt’s grief and I also loved the role she gives to Jace. This character is so right. I loved how he acts, gently but surely, helping Merritt mourn and regain control of his life and emotions.

This novel, in a hundred pages, makes us live a lot of emotions. Here, we are far from the dark and police universe that the author usually offers us. It is a contemporary romance without supernatural elements. Something more « classic ». But we are talking about Alice Winters and even during a contemporary romance, she manages to give us something strong and intense. Not to mention the humor still present in his novels.

In summary, The Last Text is a very beautiful story, strong, touching and moving. Once again Alice Winters gives us a very very good novel.

 


 

Ma note globale :

Hottitude :

 


 

Ce roman est un service presse de l’auteur

 


 

 


 

 


 

 

 

Comments

  1. […] The Last Text  de Alice Winters  […]

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.