The Twelfth Knight (Guardians of Camelot #1) de Victoria Sue

Bonjour  à tous!

 

J’espère que vous allez bien. Pour ma part ça va.  Je dois dire que je suis plutot fatiguée car j’ai eu une semaine assez intense vu que j’ai assisté à une formation en LSF. Et si c’est super reposant pour les oreilles, ça ne l’est pas du tout pour la vue et mon cerveaux qui ont carburé non stop pendant 5 jours!! Bref, j’ai quand même trouvé le temps de lire et je vous retrouve donc aujourd’hui pour la chronique du dernier roman de Victoria Sue. C’est une auteure que j’adore et avec qui j’ai eu la chance de passer pas mal de temps à NOLA lors de la BLC et j’aime également énormément sa plume. Victoria Sue est mon coup de coeur de NOLA :

 

Bref, aujourd’hui je suis là pour vous parler de The Tewlfth Knight qui est le premier tome de la série Guardians of Camelot dont voici le résumé et la couverture:

 

Pour combattre un ancien mal, la plus grande arme dont dispose chaque héros est l’un pour l’autre. Il ya des centaines d’années, face à la défaite, la sorcière Morgana a envoyé des monstres dans le futur pour vaincre une humanité que le roi Arthur ne pourrait sauver. Le roi aurait peut-être gagné la bataille, mais maintenant, des siècles plus tard, quelques hommes choisis devront mener la guerre. Merlin a toujours détesté avoir reçu le nom d’un sorcier mythologique. Son père était obsédé par l’homme magique de la Cour du roi Arthur avant sa mort prématurée – une perte qui avait plongé Mel dans une spirale infernale. Il est mal préparé, pour le moins qu’on puisse dire, aux prétentions scandaleuses d’un vrai chevalier anglais résolu à vaincre le mal. Né d’un roturier, Lancelot n’a jamais été supposé être un chevalier à son époque, peu importe maintenant dans le monde moderne, il est si terriblement mal formé à protéger. Lancé dans une bataille qui se prépare depuis des siècles, ce héros imparfait, et un jeune homme trop habitué aux combats de monstres d’aujourd’hui, devront se joindre à un dernier combat désespéré pour sauver l’humanité.  Mel et Lance pourront ils battre le plus grand ennemi que  le monde ai jamais connu? Ou au milieu de la lutte contre le mal, vont-ils découvrir que la vraie menace a toujours été un cœur brisé? Et si le combat qu’ils ne pouvaient espérer jamais gagner était avec eux-mêmes?

 


 

FR- Alors alors… alors j’aime beaucoup les histoires des chevaliers de la table ronde, sans non plus en être une fan incontestée. Mais comme j’aime bien les réécriture et que j’aime bien cette légende là, je n’ai pas hésité longtemps avant d’ouvrir ce livre. Et bien entendu je l’ai énormément aimé.

J’aime la plume de Victoria Sue. J’aime les héros qu’elle nous propose et la façon dont elle va tisser les liens entre eux. J’aime ses univers. Ici, l’univers de départ été imposé mais l’auteure a su s’en défaire tout en gardant les caractéristiques principales.

J’ai aimé ce qu’elle nous propose et elle prend le temps de poser ses personnages et son contexte de manière réfléchie et logique. J’ai adoré découvrir sa version de Camelot et des légendes Arthurienne et j’ai hâte de voir ce qu’elle va en faire dans les prochains tomes car celui ci n’est que le tome d’introduction.

Ce premier tome pose les jalons de l’histoire et nous présente les personnages et leur monde. J’ai adoré la façon dont les chevaliers se sont adaptés au temps qui passe tout en gardant des traits propres à leur époque.

Le personnage de Mel est très intéressant. C’est un personnage qui n’a vraiment pas eu la vie facile mais c’est un battant et c’est cet aspect de sa personnalité qui est la plus marquante. Il ne se plaint jamais et fait ce qu’il faut pour survivre.

J’ai également beaucoup aimé le fait qu’il n’y ai pas de faux drama et que les rares moments de malentendus soient vite dissipés quand les héros décident de parler entre eux. C’est tellement rare dans la romance que c’est à souligner.

Ce premier tome nous propose une vraie fin même si on a vraiment envie de lire la suite et d’en découvrir plus sur les autres personnages. Je serai incapable de dire si j’ai envie que Mel et Lance soient aussi présent dans le tome 2 ou si j’ai envie qu’ils laissent la place aux autres, notamment Lucan et Tom.

J’ai aimé le mélange d’action, de romance, de fantasy et de technologie, j’ai aimé que Victoria Sue nous propose à la fois un roman médiéval et d’urban fantasy. Elle maîtrise parfaitement les deux genres qui cohabitent harmonieusement dans ce roman.

En résumé: vivement la suite!!!

 


 

ENG- So well well well…. well I love the stories of the knights of the round table, without being an undisputed fan. But as I like rewriting and I like this legend, I did not hesitate long before opening this book. And of course I loved it a lot.

I like the pen of Victoria Sue. I like the heroes she offers us and the way she will weave the bonds between them. I like her world. Here, the universe of departure was imposed but the author knew how to get rid of it while keeping the main characteristics.

I liked what she offers us and she takes the time to lay her characters and her context in a thoughtful and logical way. I loved discovering her version of Camelot and Arthurian legends and I can not wait to see what she will do in the next volumes because this is just the introduction.

This first volume lays the groundwork for the story and introduces us to the characters and their world. I loved the way the knights have adapted to the passing of time while keeping their own characteristics.

Mel’s character is very interesting. He is a character who really has not had an easy life but he is a fighter and it is this aspect of his personality that is most striking. He never complains and does what he needs to survive.

I also liked the fact that there is no fake drama and the rare moments of misunderstanding are quickly dispelled when the heroes decide to talk to each other. It’s so rare in romance that it’s worth emphasizing.

This first volume offers us a real end, even if we really want to read more and discover more about the other characters. I will not be able to say if I want Mel and Lance to be as present in Volume 2 as in vol 1 or if I want them to give way to others, especially Lucan and Tom.

I liked the mix of action, romance, fantasy and technology, I liked that Victoria Sue offers us both a medieval novel and urban fantasy. She masters perfectly the two genres that cohabit harmoniously in this novel.

In summary: Cant’ wait for volume 2!!

 


 

Ma note globale :

Hottitude:

 


 

Ce roman est un service presse numérique de :

 

 

 

 

 

 

 


 

 


 

 

 


 

Comments

  1. […] The Twelfth Knight (Guardians of Camelot #1) de Victoria Sue […]

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.