A Tiny Piece of Something Greater de Jude Sierra

Bonjour à tous!

J’espère que vous allez bien.  Je vous retrouve aujourd’hui pour un roman qui m’a laissée pensive… je vous laisse avec la couverture et le résumé:

 

Reid Watsford a beaucoup de secrets et un passé qu’il ne peut pas tout à fait échapper. Lors de son séjour dans le condo de sa grand-mère à Key Largo, il s’inscrit à des cours d’initiation à la plongée, où il fait la connaissance de Joaquim Oliveira, un instructeur de plongée brésilien passionné de voyages. Poussé par un instant, la traction magnétique, ce qui pourrait avoir été juste un branchement s’approfondit rapidement. À mesure que leur relation évolue, ils doivent apprendre à affronter les défis de la maladie mentale de Reid – seuls et entre eux.

FR- Alors alors… alors je dois avouer que même plusieurs jours après avoir fini la lecture de ce roman, je ne sais toujours pas si j’ai aimé ou pas. Oui il fait parti de ces romans là. Dans l’ensemble, ce roman traite d’un sujet que j’aime lire et je n’ai pas eu de difficulté réelle à avancer dans la lecture de mon roman. Je l’ai lu en quelques jours et l’idée d’abandonner ma lecture ne m’a pas effleuré l’esprit.

J’ai trouvé les personnages principaux attachants et touchants et j’ai beaucoup beaucoup aimé leur histoire.
J’ai aimé le contexte dans lequel se déroule l’histoire et le cadre est tout simplement magnifique. L’auteur prend le temps de poser les choses, tout est fait en douceur et en sensibilité et c’est définitivement une très jolie histoire.
Alors, me direz vous, pourquoi ne suis-je toujours pas capable de dire si j’ai aimé ce roman ou pas? Tout d’abord il y a deux points qui m’ont énormément perturbée pendant ma lecture et qui ont fait que j’ai eu du mal à vraiment entrer dans le roman.
Le premier est mineur mais l’auteur parle du ciel et du soleil au féminin… non neutre. Et en anglais c’est plutôt perturbant.
Le second qui m’a beaucoup plus gênée est le fait que le roman est écrit au présent. Et ça ça m’a vraiment perturbée. La mise en page faisait qu’on avait du mal à distinguer les dialogues de la narration, ce qui est souvent le cas dans les romans mais le fait que la narration soit au présent rendait la distinction entre les deux encore plus délicate. Je comprend que ça puisse donner à l’histoire un coté plus actif, plus direct mais personnellement ça m’a énormément gênée.
Ce que j’ai trouvé surprenant aussi c’est qu’on est sur une tranche de vie. Alors je sais que les maladies mentales ne se soignent pas en un claquement de doigts mais j’aurai aimé avoir des réponses. Plein de questions sont posées dans ce roman, que ça soit au niveau de la relation entre Reid et ses parents ou encore et bien sur celle de Reid et Joaquim. Alors oui on peut s’imaginer ce qu’on veut pour eux, l’auteur nous laisse libre à ce sujet mais je n’aime pas les fins ouvertes, j’ai l’impression que l’auteur n’a fait que la moitié de son boulot. Et dans ce roman en particulier, l’épilogue, qui se déroule quelques jours après la fin du roman et pour le coup, n’apporte strictement rien à l’histoire.
En résumé, une tranche de vie dans un moment difficile pour Reid, une lumière apportée par Joaquim mais je m’attendais à un roman plus poussé et non pas un instant assez court dans la vie d’un jeune homme cyclothymique.Une jolie histoire mais qui aurait pu être plus poussée.

ENG- So well well well… well I must admit that even several days after I finish reading this novel, I still do not know if I liked it or not. Yes it is part of these novels there. All in all, this novel deals with a subject I like to read and I had no real difficulty in reading my novel. I read it in a few days and the idea of ​​giving up my reading did not touch my mind.
I found the main characters endearing and touching and I really enjoyed their story.
I liked the context in which the story unfolds and the setting is simply beautiful. The author takes the time to ask things, everything is done smoothly and in sensitivity and it’s definitely a very nice story.

So, tell me, why am I still unable to say whether I liked this novel or not? First of all, there are two things that really disturbed me during my reading and that made it hard for me to really get into the novel.
The first is minor but the author speaks of the sky and the sun to the feminine … not neutral. And in English it’s rather disturbing.
The second one that has bothered me a lot is the fact that the novel is written in the present tense. And that really disturbed me. Layout made it difficult to distinguish dialogues from narration, which is often the case in novels, but the fact that narration is in the present makes the distinction between the two even more delicate. I understand that it can give the story a more active, more direct but personally it has hindered me a lot.

What I found surprising also is that we are on a slice of life. So I know that mental illnesses do not heal in a snap but I would have liked answers. Many questions are asked in this novel, whether it is in the relationship between Reid and his parents or even and that of Reid and Joaquim. So yes we can imagine what we want for them, the author leaves us free about it but I do not like open ends, I have the impression that the author has done only the half of his job. And in this novel in particular, the epilogue, which takes place a few days after the end of the novel and for once, brings nothing strictly to history.

In summary, a slice of life in a difficult moment for Reid, a light brought by Joaquim but I was expecting a novel and not a short enough moment in the life of a young cyclothymic man. A nice story but which could have been more thorough.

 


Ma note globale :
Hottitude :


Ce roman est un service presse numérique de :

 

 

 

 

 


 


 

 


 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.