Artic Wild (Frozen Hearts #2) de Annabeth Albert

Bonjour à tous, c’est Sam! J’espère que vous allez bien!

Je vous retrouve aujourd’hui pour la chronique d’un roman d’une de mes auteures préférées . Je ne me remet toujours pas de ma rencontre avec elle lors de la BookLover Con en mai dernier. Elle est juste super gentille et c’était un plaisir de passer du temps avec elle à chaque fois que j’en ai eu l’occasion. Aujourd’hui, je vous retrouve avec la chronique de Arctic Wild qui est le tome 2 de la série Frozen Hearts, publié chez Carina Press. Sans plus attendre, couverture et résumé:

 

Lorsqu’un avion s’écrase dans le désert d’Alaska, le meilleur endroit pour atterrir est dans les bras d’un jeune homme…

L’avocat de Hotshot, Reuben Graham, a finalement accepté de prendre des vacances, alors que son avion plonge subitement dans la nature sauvage de l’Alaska.

Juste sa chance.

Mais sa frustration ne fait que commencer car il se retrouve coincé avec le pilote blessé, et super-porteur, un homme extrêmement sociable – et beaucoup trop jeune pour que Reuben le veuille tant.

Tobias Kooly, seul fournisseur de ses sœurs et de son père malade, est ravagé d’apprendre que ses blessures l’empêcheront de travailler ou même de rentrer chez lui. Donc, quand Reuben insiste pour lui donner un endroit où se remettre, même la fierté de Toby ne peut le faire refuser. Il n’a jamais été tenté par un renard argenté auparavant, mais il est impossible de résister à Reuben.

La dernière chose à laquelle Toby s’attendait, c’est de récupérer sous les soins de Reuben. Pourtant, plus ils se rapprochent, plus ils se sentent très bien, ce qui pousse Rahen, un bourreau de travail, à remettre en question la vie qu’il a vécue. Mais lorsque la pression sous Toby commencera à se resserrer, les deux hommes devront décider s’il ya de la place dans leur cœur pour un amour qu’ils n’ont jamais vu venir.

 


 

FR- Alors alors… alors j’avais beaucoup aimé le premier tome de cette série et je dois dire que j’avais un léger doute sur le tome deux à cause de la différence d’age. C’est d’habitude un sujet que j’aime beaucoup en MM surtout quand le plus jeune des deux a déjà une bonne trentaine d’année. Mais ces derniers temps j’ai lu plusieurs romans avec une différence d’age qui m’ont laissée quelque peu mitigée. Cependant j’adore la plume d’Annabeth Albert et j’avais énormément aimé le premier tome. Du coup je me suis laissée tenter assez rapidement.

Et heureusement, parce que j’ai énormément aimé ce roman. On est dans le cas où Toby, le plus jeune des deux à 36 ans et même si il y a 18 ans d’écart entre Reuben et lui, l’écart d’age ne m’a pas dérangée.

J’ai énormément aimé la relation entre Toby et Reuben. Un peu comme dans le premier tome, ça commence mal entre ces deux là mais j’ai aimé la façon dont l’auteur nous propose quelque chose de totalement différent pour les rapprocher, par rapport au premier tome.

J’ai beaucoup aimé les thèmes abordés dans ce roman. Que ce soit la « crise de la quarantaine » de Reuben, le mélange de culture et des traditions dûs aux origines de Toby ou encore les relations familiales, aussi bien du coté de Reuben que de Toby.

J’ai aimé aussi tout l’aspect lié aux problèmes financiers de Toby. J’ai aimé la force et l’abnégation avec laquelle Toby va faire tout son possible pour sa famille. J’ai aimé la dynamique de cette famille et j’ai aimé la façon dont la logique de Reuben et celle de Toby s’affrontent et j’ai adoré la façon dont chacun va en apprendre sur lui même et grandir au contact de l’autre.
J’ai aimé le message qu’Annabeth Albert fait passer dans ce roman, qu’il n’est jamais trop tard pour changer et devenir meilleur.J’ai passé un excellent moment de lecture avec des personnages très forts et très touchants. Une fois de plus, j’ai été transportée dans les paysages de l’Alaska et je n’ai qu’une hâte : le tome 3!!


 

ENG- So well well well… Well  I really liked the first volume of this series and I must say that I had a slight doubt about Volume Two because of the age gap. It is usually a trope that I like a lot in MM especially when the youngest of the two has already a good thirty years. But lately I have read several novels with an age gap that have left me somewhat mixed. However, I love the pen of Annabeth Albert and I loved the first volume. So I let myself try quickly enough.

And thankfully, because I loved this novel so much. We are in the case where Toby, the youngest of the two is 36 and even if there is 18 years gap between Reuben and him, the age difference did not bother me.

I really liked the relationship between Toby and Reuben. A bit like the first volume, it starts badly between these two but I liked the way the author offers something totally different to bring them closer than in the first volume.

I really liked the themes covered in this novel. Whether it is Reuben’s « mid-life crisis », the mix of culture and traditions due to Toby’s origins, and family relations, both on Reuben’s and Toby’s side.

I also liked the whole aspect of Toby’s financial problems. I loved the strength and selflessness with which Toby will do everything possible for his family. I loved the dynamics of this family and I liked the way Reuben’s  and Toby’s logic struggle with each other and I loved the way everyone will learn about themselves and grow up in contact with them. other.

I liked the message that Annabeth Albert puts in this novel, that it’s never too late to change and become better.

I had a great time reading with very strong characters and very touching. Once again, I was transported in the landscapes of Alaska and I can not wait: the volume 3 !!

 


 

Ma note globale:
Hottitude :

 


 

Ce roman est un service presse numérique de :

 

 

 

 

 

 


 

 


 

 

 

 


 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.