How Not to Sin (Lovestrong #2) de Susan Hawke

Bonjour à tous!

Je vous retrouve aujourd’hui pour la chronique du tome 2 de la série Lovestrong. C’est une série de Susan Hawke et je peux vous dire que j’adore cette série. Il s’agit de How Not to Sin dont voici la couverture et le résumé:

 

 

 

Un gars ordinaire qui se trouve être pasteur…

Le révérend Gabe Samson ne pense pas qu’il est meilleur que les membres de son église, alors ne le mettez pas sur un piédestal. Bien qu’il n’ait jamais caché le fait qu’il s’identifie comme bisexuel, il n’a jamais agi non plus. Gabe n’est pas heureux d’apprendre que la seule raison pour laquelle il a été embauché comme pasteur de l’église est que les anciens au pouvoir voulaient un symbole de la communauté LGBT sans les incovénients , ils voulaient voir le drapeau arc-en-ciel sans le laisser voler.

Et un gars un peu new-age, facile à vivre…

Seth Thomas possède Holistic Healing, une boutique métaphysique et un studio de yoga. Il n’a jamais vraiment été un homme à s’engager, mais seulement parce qu’il n’a pas encore rencontré le bon homme. Seth est décontracté et suit le courant. Quand le destin laisse tomber un prédicateur brûlant sur ses genoux, pourquoi n’accepterait-il pas le cadeau?

Égale une paire d’hommes qui cliquent depuis le début.

Les deux hommes trouvent qu’il est presque trop facile de se rencontrer, en particulier Gabe, qui embrasse pleinement son côté bi pour la première fois. Rien dans la vie n’est simple cependant. Tandis que Gabe et Seth sont en train de tomber amoureux, ils font face à un groupe anti-gay, à une église divisée et à un ancien au pouvoir qui est déterminé à semer la discorde. Entre la sagesse patiente de Gabe et le grondement de Seth, les deux hommes combattent le drame croissant avec les armes les plus puissantes de leur arsenal: amour et humour.

 


FR – Alors alors… alors je suis vraiment super contente d’avoir découvert cette auteure. Alors je sais que ça fait longtemps qu’elle écrit . Mais jusqu’à présent , elle n’écrivait que du Mpreg et même si je commence à en lire , ça reste rare.

Du coup , pour l’instant je ne lis que ses romans contemporains et qu’est ce que je me régale!! J’avais adoré How not to Blend qui était vraiment très drôle tout en abordant des sujets très forts. J’étais tombée sous le charme de How Not to Wait, la nouvelle préquelle sur Shaw et Nick et j’ai encore à lire How Not to Tuck , la nouvelle sur Larry qu’on découvre dans le premier tome. (D’ailleurs je vous conseille de lire How Not to Tuck avant de lire How not to Sin parce qu’on voit plusieurs fois Larry et son amoureux)

Pour en revenir à How Not to Sin, je dois avouer que j’avais juste envie d’avoir l’histoire de Shaw et de Nick et que quand j’ai vu que ce n’était pas pour ce tome là, j’ai hésité à le lire. Pour autant je ne regrette pas du tout de l’avoir fait parce qu’une fois de plus j’ai complètement adoré ce tome.

Alors il est peut être un peu moins flamboyant que le tome précédent mais je pense que j’ai autant ris. (Je ne me remet toujours pas de Pastor Babe!)
J’ai beaucoup aimé les thèmes abordés dans ce tome. J’aime beaucoup les romans qui parlent de religion  et particulièrement les romans avec des pasteurs.

On savait déjà , depuis le premier tome, que « Pastor Babe »est bisexuel du coup je savais déjà plus ou moins à quoi m’attendre à son propos et l’auteure évite du coup les clichés sur le pasteur qui doute de sa foi et blablabla (ce que je déteste) .
Cependant, la religion reste au centre de ce roman et j’aime énormément la vision que l’auteure nous en propose. Ça donne presque envie de retourner à l’église (mais pas sûre qu’en France on ai ce genre d’églises)
La relation entre Gabe et Seth est vraiment super mignonne. Je l’ai trouvée très attachante et très naturelle, ce qui est vraiment top dans le contexte du roman. J’ai aimé qu’il n’y ai pas de difficultés entre eux et que leur relation reste forte malgré les obstacles jetés sur leur route.

J’ai adoré retrouver les autres personnages, en découvrir de nouveaux et j’espère que l’auteur prévoit encore beaucoup de tomes de cette série.

En résumé encore un très bon tome d’une série qui allie humour et sujets beaucoup plus sérieux. L’auteure réussit à balancer les deux aspects , bien qu’opposés, de son roman sans que l’un empiète sur l’autre et en conservant une justesse dans ces sujets.

Une très très bonne série, aux personnages hauts en couleur et parfaitement maîtrisés. Des sujets forts abordés avec justesse et sans faux semblant, bref une série et une auteure à suivre.

 

ENG- So well well well.. well   I’m really happy to have discovered this author. So I know it’s been a long time since she star writting. But until now, she wrote only Mpreg and even if I start to read some, it’s still rare.

So, for now I only read her contemporary novels and I love them so much! I loved How not to Blend, which was really funny while tackling very strong topics. I fell in love with How Not to Wait, the  prequel novella about Shaw and Nick and I still have to read How Not to Tuck, the novella about Larry that we discover in the first volume. (By the way, I advise you to read How Not to Tuck before reading How not to Sin because we see Larry and his lover several times)

To go back to How Not to Sin, I must admit that I just wanted to have  Shaw and Nick’s story and that when I saw that it was not for this volume, I hesitated to read it. However, I do not regret doing it  because once again I completely loved this volume.

So it may be a little less flamboyant than the previous one but I think I laugh so much. (I still do not recover from Pastor Babe!) I really liked the topics covered in this volume. I really like novels that talk about religion and especially novels with pastors.

We already knew, since the first volume, that « Pastor Babe » is bisexual so I already knew more or less what to expect from him and the author avoids all the clichés about the pastor who doubts his faith and blah blah (which I hate).
However, religion remains at the center of this novel and I like very much the vision that the author offers us. It almost makes me want to go back to church (but not sure that in France we have this kind of churches)

The relationship between Gabe and Seth is really cute. I found it very endearing and very natural, which is really great in the context of the novel. I liked that there are no difficulties between them and that their relationship remains strong despite the obstacles thrown on their way.

I loved finding the other characters, discovering new ones and I hope that the author still plans a lot of volumes of this series.

In summary , a very good volume of a series that combines humor and much more serious subjects. The author succeeds in balancing the two aspects, although opposed, of her novel without  one encroaching on the other and preserving a correctness in these subjects.

A very good series, with colorful characters and perfectly mastered. Strong topics addressed with accuracy and without pretense, in short a series and an author to follow.

 


 

Ma Note Globale :

Hottitude :

 


 

Ce roman est un service presse numérique de

 

 

 

 

 

 

 


 

 


 

 


 

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.