Jour 8 : Une maison d’hôtes un peu trop… hantée de Cendre Elven

Bonsoir,

 

je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler du roman d’une de mes amies. Elle a d’ailleurs changer de pseudo récement et s’appelle désormais Mary Ann P Mikael. Il s’agit D’une Maison d’Hôtes un peu trop hantée, publié en auto édition sous le pseudo Cendre Elven.

 

Elouan quitte Londres pour une pause à Paris, chez sa mère fraîchement divorcée, lorsqu’il apprend qu’elle a décidé de partir en Bretagne monter le projet dont elle rêve depuis des années : ouvrir une maison d’hôtes.
Elle lui demande alors son aide, qu’il accepte, et le voilà parti en pleine forêt de Paimpont à gérer un manoir-maison d’hôtes. Sauf qu’il n’est pas habité que par des humains…
Elouan va devoir gérer les manifestations paranormales, ainsi que des clients tout à fait vivants. Et quand Oliver, un auteur en manque d’inspiration, vient s’installer au Manoir pour terminer son livre, les sentiments viennent s’en mêler.

 


Alors alors…. c’est jamais évident de lire les romans de ses copines et c’était le premier roman de Blandine que je lisais… et  je n’ai vraiment pas été déçue!!
Son style est très agréable et on enchaîne les chapitres sans s’en rendre compte.

Dès les premières pages je me suis laissée porter par les aventures d’ Elouan et j’ai découvert avec plaisir ce manoir mystérieux transformé en chambres d’hôtes.

Et franchement, je ne pensais pas autant frissonner de ma lecture. Je dois avouer que plus d’une fois j’ai senti les poils se dresser sur mes bras… Mais quel régal! Quel régal que ce roman qui oscille entre fantastique et mystère, qui nous propose en toile de fond une histoire d’amour toute douce et toute mignonne entre deux personnages qui vont mettre un temps fou à se rapprocher, mais ce qui nous permet de mieux savourer l’intrigue. Et quand le rapprochement arrive.. ce n’est que du bonheur!


 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.