Satin (A material world #2) de KC Wells

Bonjour à tous!

Un peu de retard pour cette chronique qui concerne une de mes lectures du mois de juillet mais vu que la chronique de ce roman n’était prévue que pour début aout, j’ai du attendre un peu pour vous la publier. Je tiens à remercier le Boudoir Ecarlate pour ce SP et sans plus attendre, couverture et résumé:

 
Une touche de satin peut-elle mettre un flic à genoux?
 Le détective Joel Hunter est en surveillance quand il découvre Satin, une chanteuse à la voix incroyable, aussi belle qu’elle. 
Mais quand sa mission de surveillance se termine, il ne peut résister à l’envie de revenir au bar.
 
 Il éprouve un choc quand il apprend ce qui se trouve sous la robe de Satin, mais encore plus  lorsqu’il se rend compte qu’il est attiré par le propriétaire de cette voix bluffante – Ross Dauntry. 
 
Ross ne peut pas comprendre pourquoi le flic continue de revenir, même après avoir appris la vérité. Joel est t il attiré par lui ou par Satin? Parce que la réponse est importante, et d’une manière ou d’une autre, Ross doit savoir …
(trad Google Trad)
********************************************************

FR- Alors alors… alors j’avoue que je ne savais pas trop à quoi m’attendre parce qu’avec KC Wells j’ai toujours un peu peur de tomber dans le BDSM.. à tort ou à raison je ne sais pas pourquoi j’ai cette impression avec cette auteur.Bref, ce roman, relativement court m’intriguais du coup je me suis dit, pourquoi pas? Et j’ai plutôt bien fait.

Une fois passé les difficultés liées au contexte et au vocabulaire que je ne connaissais pas (et grâce à Wikipédia j’en sais un peu plus sur les forces de police britanniques^^) je me suis vraiment laissée prendre à cette histoire.

J’ai beaucoup aimé le personnage de Ross. Je m’attendais à un personnage plus féminin, plus « fluide » mais il n’a pas de « doutes » sur son identité sexuelle et j’ai vraiment aimé ce que l’auteur a fait de ce personnage.
Face à lui, le personnage de Joël était plus ambigüe,j’ai aimé le voir lutter pour comprendre qui il est vraiment et son cheminement était très bien traité. Les personnages féminins autour de nos deux hommes ne sont pas clichés ce qui est assez rare dans la romance M/M

Comme je vous le disais plus tôt, je suis assez partagée avec KC Wells mais ce roman m’a vraiment beaucoup plus, je l’ai trouvé vraiment agréable et j’ai beaucoup aimé l’atmosphère du roman. J’aime définitivement les romans qui se passent en Europe, peut être parce que je m’en sens plus proche. J’ai beaucoup aimé découvrir plein de choses même si on était sur un thème et un milieu déjà abordé dans plusieurs romans.

Au final, un roman qui m’a fait passer un bon moment,  des thèmes déjà lus mais abordés de façon rafraichissante et originale, et une romance vraiment attachante.

ENG- So well well …well..I
admit that I did not know what to expect because, with KC Wells I’m
always a little afraid to fall into BDSM .. right or wrong, I do not
know why I have this impression with
this author.

In short, this relatively short novel intrigued me so I thought, why not? And I did rather well.

After the difficulties related to the context and the vocabulary that I
did not know (and thanks to Wikipedia I know a little more about the
British police forces ^^) I really let myself be taken to this story.

I loved the character of Ross. I was expecting a more feminine, more « fluid » character but he has no
« doubts » about his sexual identity and I really liked what the author
did with this character.
Facing
him, the character of Joel was more ambiguous, I liked to see him
struggle to understand who he really is and his progress was very well
treated.
The female characters around our two men are not clichés which is quite rare in romance M / M

As
I told you earlier, I’m pretty much shared with KC Wells but this novel
really got me a lot more, I found it really nice and I really enjoyed
the atmosphere of the novel.
I definitely love the novels that happen in Europe, perhaps because I feel closer. I loved to discover many things even if we were on a theme and a medium already covered in several novels.
In
the end, a novel that made me spend a good time, themes already read
but approached in a refreshing and original way, and a romance really
endearing.

Ma note :

Quelques informations sur Satin :
Editeur : Autoédition
Prix : 9.48 €
Date de sortie : 12 juillet 2017
Nombre de pages : 228 pages

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *