Unbroken (The Protectors #12) de Sloane Kennedy

Bonjour à tous!

J’espère que vous allez bien.. vu que j’ai prit beaucoup de retard pendant mes vacances, vous avez été bombardés de chroniques ces derniers jours… mais il faut vraiment que je rattrape mon retard.
Je vous retrouve aujourd’hui avec un roman qui bien entendu à prit la priorité sur tous les autres, il s’agit du tome 12 des Protectors de mon auteure préférée: Sloane Kennedy

Sans plus attendre, couverture et résumé:

Tout était supposé revenir à la normale quand j’ai été sauvé. Ce n’est pas le cas. Et je commence à penser que ça ne le sera jamais parce que je ne sais même plus ce qu’est la normale …
Cela fait deux ans qu’Aleks Silva a été sauvé par son frère aîné de la pègre du trafic sexuel et chaque jour depuis lors a été une bataille. Sortir de la maison, interagir avec les gens, même faire quelque chose d’aussi ennuyeux que de décider quels vêtements porter ou quoi manger pour le petit déjeuner sont des tâches que la plupart des gens prennent pour acquis. Mais pour Aleks, ils sont une torture. Parce que la liberté et le choix sont des choses qui sont arrivées à un prix élevé et la survie signifiait se plier aux caprices de ceux qui ne le considéraient que comme une possession et un jouet.

Jusqu’à ce qu’il y ait un homme qui le voyait comme quelque chose de plus …

Je savais depuis le moment où je l’ai vu que j’allais le sortir. Mais je savais aussi que, une fois que je l’aurais fait, je devrais le laisser partir …
Il est connu comme Vaughn et rien de plus. Son travail consiste à s’assurer que les secrets ne sortent pas et que les biens qu’il a été chargé de garder ne s’échappent jamais et racontent leur histoire. Après huit années passées dans un monde où des enfants innocents sont habitués à nourrir les plus sombres dépravations, Vaughn a vu des choses qui auraient brisé l’homme le plus fort. Mais il a joué intelligemment et a construit un mur entre lui et l’obscurité qui menace de le consommer.

Ce n’est que lorsqu’il rencontra un jeune homme qui devait être mille fois plus fort pour survivre à la vie à laquelle il avait été contraint lorsqu’il était enfant que la première fissure apparut dans son mur soigneusement construit.

Le seul travail de Vaughn était de s’assurer que le jeune Aleks Silva restait le vilain petit secret de l’un des hommes les plus puissants de Chicago. C’était un travail qu’il était plus qu’heureux d’échouer, et quand il a éliminé la menace contre Aleks et l’a libéré, il était sûr que leurs chemins ne se croiseraient jamais plus.

 
Mais le destin a d’autres plans …

Vaughn est le seul homme de mon autre vie qui n’a jamais joué de rôle dans mes cauchemars … mais il a été dans chacun de mes rêves. Et je ne sais pas pourquoi …
Quand Aleks est soudainement enlevé après avoir quitté son travail un soir de printemps tranquille, il est certain qu’il ne reverra plus jamais son frère et sa famille. Mais la terreur se transforme rapidement en soulagement quand un visage familier vient à nouveau à sa rescousse, avec tous les sentiments qu’il a toujours eu mais qu’il n’a jamais vraiment compris autour du dangereux Vaughn. Il est certain que Vaughn va tout reprendre comme il l’avait fait une fois auparavant, Aleks sait qu’il n’a même pas besoin de demander à Vaughn de le ramener à la maison. Mais quand il le fait de toute façon, rien de ce qu’il a jamais expérimenté ne le prépare à la réponse de Vaughn … ou à la brutale trahison qui l’accompagne.

Je suis désolé, Aleks, je ne peux pas faire ça …

 


FR- Alors alors…. alors douzième tome des Protectors et une série toujours au top.  Je l’ai déjà dit, cette série n’est pas forcément ma série préférée de Sloane Kennedy mais depuis quelques tomes elle est en train de le redevenir. Si les premiers tomes reprenaient un peu toujours le même schéma, il y a eu une cassure. Déjà, dans le tome 9 Defiance, on sortait un peu du cliché habituel du personnages plus vieux et plus fort et de son amoureux très jeune et très faible. J’ai beaucoup aimé ce changement et si les tomes suivants m’arrachent moins de larmes, je dois reconnaitre que j’apprécie plus ma lecture.

 

Ce tome 12, même s’il reste assez semblable au tome 11 sur Jace est Caleb , reste différent cependant. A mon sens, il renoue un peu avec les tomes de départ mais bizarrement je n’ai pas trop ressenti la différence d’âge entre Vaugh et Aleks, peut être parce que  malgré son jeune âge, on sent la maturité d’Aleks. Maturité teintée d’une bonne dose de naïveté et d’innocence qui fait d’Aleks un de mes personnages préférés.

Contrairement à ce qu’on aurait pu penser en connaissant l’histoire d’Aleks, il y a très peu de scènes concernant les violences subies par les enfants (et heureusement); L’auteur évite de tomber le pathos et nous livre un roman tout en retenue et émotions qui, s’il ne m’a pas fait pleurer autant que d’autres tomes, m’a énormément touchée et plu. J’ai l’impression de toujours me repéter mais ce tome est un de mes préférés.

De plus,dans ce tome, on découvre les personnages qui vont composer la nouvelle série de l’auteur The Four et que j’ai super super hâte à cette série.

Une fois de plus, Sloane Kenendy nous livre un romand de qualité, une série qui ne essouffle pas, bien au con,traire et qui a su se renouveler depuis quelques tomes. J’ai même eu droit à mon moment fangirl lorsque l’on entraperçoit deux de mes chouchous: Mace et Cole (et ça me donne trop envie de relire Absolution) Plus qu’une chose à dire : vivement la prochaine sortie de Sloane Kennedy.

 


ENG- So well well well …well volume 12 of  The Protectors and a series always on top. I already said, this series is not necessarily my favorite series of Sloane Kennedy but for some volumes it is becoming again. If the first volumes were always a bit like the same, there was a break. Already, in the volume 9 Defiance, we came out a little of the usual cliché of the older and stronger characters and his very young and very weak lover. I really liked this change and if the following volumes tear me away less tears, I must admit that I appreciate more my reading.

This volume 12, although it remains quite similar to Volume 11 on Jace is Caleb, remains different however. In my opinion, it revives a bit with the original volumes but oddly I have not felt too much difference in age between Vaugh and Aleks, maybe because despite his young age, we feel the maturity of Aleks. Maturity tinged with a good dose of naivety and innocence that makes Aleks one of my favorite characters.

Contrary to what one might have thought from knowing Aleks’s story, there are very few scenes about child abuse (and thankfully); The author avoids falling pathos and delivers us a novel while restraint and emotions that, if it did not make me cry as much as other volumes, has affected me immensely and more. I feel like always repeating myself but this volume is one of my favorites.

In addition, in this volume, we discover the characters who will compose the new series of the author The Four and I’m super super looking forward to this series.

Once again, Sloane Kenendy delivers us a quality romand, a series that does not run out of steam, well done, and has been able to renew itself for a few years. I even had my fangirl moment when you see two of my favorites: Mace and Cole (and it makes me want to reread Absolution) More than one thing to say: strongly the next release of Sloane Kennedy.

 


Ma note globale :
Hottitude :


Ce roman est un service presse numérique de :

 

 

 

 


 


 

 


 

Comments

  1. […] chroniques que j’ai rédigées: Unbroken, The Protectors #12, de Sloane Kennedy A Light in the Darkness, In Darkness #2, d’Alice […]

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.