Unwritten Law (Steele Brothers #1) de Eden Finley

Salut tout le monde,

On se retrouve aujourd’hui afin de parler de Unwritten Laws, le 1er tome de Steele Brothers, la nouvelle série MM de Eden Finley. Il ne me semble pas vous en avoir parlé ici, mais malgré ses quelques défauts, j’ai beaucoup apprécié les deux premiers livres de sa série Fake Boyfriend. De ce fait, quand Samantha m’a donné la possibilité de lire en avant-première Unwritten Laws, je n’ai pas hésité un instant et j’ai directement plongé dedans.

 

 

Être un jumeau identique ne va pas sans problèmes. Personne ne peut nous distinguer, pas même nos parents parfois. Nous ne l’utilisons généralement pas à notre avantage, mais cela est utile lorsque mon frère a besoin d’aide pour rompre avec ses petits amis – ce qui arrive plus que ce que j’aurais voulu admettre. Je sais que cela lui permet, mais je ne peux pas dire non à Anders. Je ferai n’importe quoi pour mon jumeau. Les ruptures sont toujours les mêmes: rapides et simples. Jusqu’à Reed. Il est tout ce dont j’ai toujours rêvé, mais que je ne me suis jamais permis. Lorsque je cède à la tentation et que je commence à paniquer, ce n’est pas parce qu’il est un mec. C’est parce qu’il pense que je suis mon frère et que je ne peux pas me résoudre à lui dire la vérité.

 


FR- Globalement j’ai beaucoup aimé et ma lecture a été très agréable. J’ai beaucoup aimé les personnages, surtout Law et son frère jumeau Anders que j’ai hâte de découvrir dans un prochain tome. L’histoire gravite d’ailleurs autour de la relation entre les deux frères. A la suite d’un évènement tragique, Anders, qui est gay a beaucoup de mal à gérer les situations conflictuelles et à se retrouver face à des hommes que l’on pourrait qualifier de mâle Alpha. De ce fait, il a pris l’habitude d’envoyer Law son frère jumeau et protagoniste principal rompre avec ses petits amis ou le sortir de situation compliquée, comme le rendez-vous arrangé avec Reed. J’ai eu un peu peur à la base que l’auteur choisisse le très à la mode « gay for you », mais j’ai été agréablement surpris que l’auteur nous peigne un Law bisexuel qui afin de se différencier de son jumeau avait décidé jusqu’à sa rencontre avec Reed de lutter contre son attirance envers les hommes et avait enchainé les conquêtes féminines sans lendemain.

Dès le début c’est le coup de foudre entre les deux hommes, et au lieu de mettre un terme à ce rendez-vous, Law décide de coucher avec Reed en se faisant passer pour son frère, pensant qu’il ne reverrait jamais ce dernier. Malheureusement (ou heureusement) Reed, nouveau professeur dans la ville se retrouve le lundi suivant dans le dojo de Law afin d’y emmener ses élèves. Et c’est là que l’histoire prend un tournant majeur. Law décide d’etre ami avec Reed en tant que Law et de continuer à coucher avec Reed en tant que Anders.

Alors dès le début on sait exactement comment l’histoire va se terminer. Ça aurait pu être un frein à ma lecture du fait de ce côté très prévisible de l’histoire. Pourtant, au lieu d’être ennuyeux, j’ai trouvé que cela apporté une certaine pression qui nous pousse à continuer notre lecture. On veut savoir comment Law va se sortir de ses mensonges. On veut savoir comment il va se faire choper. Comme c’est une romance, on sait que l’histoire va bien se terminer, pour autant, on veut savoir comme tout va s’arranger et ce qui va pousser les deux hommes à se retrouver pour leur fin heureuse à la fin. Eden Finley a très bien géré. On ressent vraiment la pression montée et les évènements s’enchaînent de manière relativement crédible. J’ai réellement apprécié que cela soit un élément extérieur qui va les pousser à se rapprocher à nouveau et surtout que cet élément n’arrive pas comme un cheveu sur la soupe, mais soit amené petit à petit depuis le début du titre.

C’est d’ailleurs un autre point que j’ai beaucoup apprécié dans ma lecture. L’auteure a développé des histoires autour de celle de Law et Reed. On en apprend petit à petit plus sur le passé de Anders, et on suit l’histoire de Davis, un jeune lycéen homosexuel dont Reed est l’un des professeurs et qui prend des cours de sport de combat auprès de Law. J’ai aimé la manière dont elles faisaient avancer l’histoire tout en l’enrichissant.

Alors bien entendu tout n’est pas parfait. Bien que traiter intelligemment l’histoire reste très prévisible et cela rebutera certains lecteurs. Certains lecteurs chipoteront aussi sur le consentement, du fait que Law s’est fait passer pour un autre afin d’obtenir des faveurs sexuelles. Personnellement, cela ne m’a pas plus choqué que cela durant ma lecture et j’y ai seulement réfléchi par la suite en lisant ce point dans certaines revues.

Au final, malgré ses quelques défauts, j’ai passé un agréable moment de lecture. On ressent que l’auteure prend de plus en plus d’assurance dans l’écriture de MM et elle nous propose avec Unwritten Laws, une histoire qui tient la route, avec des scènes de sexes sympathiques et qui nous fait passer un agréable moment de lecture. Parfois on n’a pas besoin de plus. Moi cela m’a suffi et j’ai hâte de replonger dans cet univers avec l’histoire d’Anders, même si de ce que j’ai lu, cela ne sera pas pour son histoire avec Brody, l’avocat et meilleur ami de Reed.

 


EN: Unwritten Laws (Steele Brothers 1) by Eden Finlew

Hello everyone,

We meet today to talk about Unwritten Laws, the first volume of Steele Brothers, the new MM series by Eden Finley. I don’t remember having talked about the first two books of his series Fake Boyfriend, but despite its few flaws I really like it. As a result, when Samantha gave me the opportunity to read Unwritten Laws a few days before it release date, I did not hesitate for a moment and went right into it.

Overall I liked it a lot and my reading was very enjoyable. I really liked the characters, especially Law and his twin brother Anders whom I cannot wait to discover in the next volume. The story also revolves around the relationship between the two brothers. Following a tragic event, Anders, who is gay, has a lot of trouble dealing with conflicted situations and facing men who could be described as Alpha Male. As a result, he used to send Law, his twin brother and main protagonist of the book to break up with his boyfriends or get him out of complicated situations, like the arranged Date with Reed. I was a little scared at first that the author chooses the very fashionable « gay for you », but I was pleasantly surprised that the author describes Law as bisexual who in order to differentiate himself from his twin had decided until his meeting with Reed to fight against his attraction to men and chained feminine conquests without a future.

From the beginning it was love at first sight between the two men, and instead of putting an end to this meeting, Law decides to sleep with Reed pretending to be his brother, thinking that he would never see him again . Unfortunately (or luckily) Reed, a new teacher in the city arrives the next Monday in Law’s dojo to take his students to their self-defense class. And that’s where the story takes a major turn. Law decides to be friends with Reed as Law and to continue sleeping with Reed as Anders.

So from the beginning we know exactly how the story will end. It could have been a hindrance to my reading because of the very predictable scenario of the book. Yet, instead of being boring, I found that it brought some pressure that drives us to continue reading. We want to know how Law will get out of his lies. We want to know how he will get caught. As it is a romance, we know that the story will have a happy ending, however, we want to know how everything will work out and what will push the two men to meet for their happy ending in the end. Eden Finley has managed very well. We really feel the pressure rising and the events are linked in a relatively credible way. I really appreciated that this is an external element that will push them to get closer again and especially that this element does not come as a hair on the soup, but is gradually brought from the beginning of the title.

This is another point that I greatly appreciated in my reading. The author has developed stories around the one of Law and Reed. We learn little by little about Anders’ past, and we follow the story of Davis, a homosexual high school student whose Reed is one of the teachers and who takes lessons in combat with Law. I liked how they made the story progress while enriching it.

So, of course, everything is not perfect. Although well treated the story remains very predictable and this will put some readers off. Some readers will also quibble over consent, because Law pretends to be someone else to obtain sexual favors. Personally, it did not shock me more than that and I only thought about it later by reading this point in some reviews.

In the end, despite its few flaws, I had a good time reading. We feel that the author takes more and more confidence in the writing of MM and she offers us with Unwritten Laws, a story that holds up, with of hot sex scenes and makes us have a pleasant time of reading. Sometimes we do not need more. For me it was enough and I look forward to dive into this universe with the story of Anders.


My rating :

Hottitude :

 


 

Ce roman est un service presse numérique de :

 

 

 

 

 

 


 

 


 

 


 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.