Sombre mutation de Marcus M.D.

Salut tout le monde, c’est Loïc et l’on se retrouve aujourd’hui pour la revue de Sombre mutation, le dernier roman de Marcus M.D. publié chez Mix Éditions en décembre dernier.

 

Couverture de Sombre Mutation de Marcus M.D.

Résumé : Les humains ignorent tout des créatures qui rôdent dans l’ombre. Du moins, presque tous les humains. Simon Geoffroy, lui, est de ceux qui savent. Recrue plus que prometteuse de la Confrérie des Chasseurs, il a été formé pour traquer et éliminer les menaces du monde surnaturel. Vampires, loups-garous, magie noire… Des monstres qui hantent les cauchemars, il en fait son affaire.

Mais toutes ses certitudes sur le bien et le mal volent en éclats lorsqu’il se retrouve confronté à Martin. Martin le vampire qui a pour sale habitude d’abandonner ses victimes exsangues dans son sillage. Un jeu de piste un peu dérisoire pour cet immortel qui n’est plus très sûr de vouloir continuer à arpenter la nuit plus longtemps.

Leur rencontre a tout du séisme alors qu’une indéniable attraction les pousse l’un vers l’autre. Mais comment un vampire et un chasseur pourraient-ils prétendre à une fin heureuse quand tout les sépare ? L’amour inconditionnel de Martin est-il une raison suffisante pour que Simon trahisse les siens et risque sa vie ?

Pour ne rien arranger, les manigances d’un groupe prêt à tout pour arriver à ses fins compliquent encore un peu plus la donne. Entre manipulation scientifique des créatures surnaturelles et chasse à l’homme, les deux amants auront fort à faire pour espérer sauver leur peau.


Marcus MD n’est pas un inconnu dans le petit monde du MM français et pourtant je n’avais pas encore eu l’occasion de lire un de ses ouvrages. C’est maintenant chose faite et cela est principalement dû à sa couverture. Je lis beaucoup dernièrement que la couverture n’est pas importante et en même temps je vois beaucoup de gens les critiquer. J’aurai tendance à vouloir leur crier « faudrait savoir », mais je n’ai pas envie de perdre mon temps surtout que mon avis sur la question est déjà fait, oui la couverture d’un roman est importante, pas primordiale, mais importante dans le fait qu’elle peut susciter un achat. Et c’est ce qui est arrivé avec ce titre de Marcus, dès que j’ai vu la couverture du livre sur Facebook, j’ai eu envie de découvrir ce qui se cachait à l’intérieur et je n’en suis pas déçu.

Avec sombre mutation, l’auteur nous offre une histoire bien tenue avec une enquête policière bien ficelée, le tout dans un univers où se côtoient sans le savoir humains et créatures de la nuit.

Une des choses qui m’a interpelé est le ton du livre qui s’éloigne du MM « classique » et qui se rapproche du roman policier. Il y a une ambiance un peu pesante, comme celle d’un jour de pluie où aucun rayon de soleil ne franchit le ciel, où le froid petit à petit vous gagne et que vous ressentez un état presque dépressif. C’est vraiment le point qui m’a le plus marqué dans ce livre et que d’ailleurs j’espère retrouver dans la ou les suites à venir, car c’est je trouve un élément de différenciation très intéressant.

Et un petit plus, il en faut vraiment un quand on est un romancier qui se lance dans les loups-garous dans le mm. C’est une des thématiques que l’on retrouve le plus et qui, soyons honnêtes, dont les histoires se ressemblent le plus et ont un niveau de qualité très aléatoire. Il y a du très bon et du très mauvais et avec sombre mutation, Marcus se rapproche plus du premier que du second tout en sortant agréablement du lot.

En plus de l’ambiance, j’ai beaucoup aimé l’histoire et ses personnages. J’ai trouvé très intéressant de lire les aventures d’un chasseur qui va se retrouve chassé après avoir débuté une histoire à la Roméo et Juliette avec un vampire. Tout comme j’ai aimé de pouvoir me glisser dans la peau d’un de ces buveurs de sang, un vrai, pas un gentil, mais un vampire qui boit du sang humain, qui aime ça et qui tue pour se nourrir au lieu d’aller à la banque du sang, car la chasse fait partie du plaisir qu’il a à se nourrir. J’ai aimé cette relation qui nous amène régulièrement à la limite du bien et du mal. Celle de deux personnages que tout oppose, mais que le destin et l’attraction rapprochent encore et encore.

Et enfin j’ai aimé l’histoire qui débute par une simple enquête et qui finit par une machination proche du complot. J’ai pris du plaisir à découvrir les éléments se mettre en place progressivement. L’action est justement dosée et le rythme bien tenu afin d’apporter une petite dose de suspens qui nous tient en haleine jusqu’à la fin.

Vous l’aurez compris j’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce premier tome. Il n’est pas parfait, mais il est plein de petites choses qui misent bout à bout nous offre une lecture agréable et nous font oublier les points plus négatifs de ce roman que je vous recommande.


Ma note globale:

Hottitude:



Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.