Saving Alexander de Susan Mac Nicol

Bonjour à tous!

J’espère que vous allez bien. Pour ma part, je vous retrouve aujourd’hui avec la chronique d’un roman qui me laisse un peu perplexe. Je vous en dit plus dans quelques instants mais pour commencer couverture et résumé:

Se punissant pour un passé horrible qui n’est pas de sa faute, l’auteur à succès Alexander Montgomery cherche la rédemption et l’amour – et peut-être le trouvera-t-il. Célèbre auteur bien qu’il soit, Alexander Montgomery n’est pas quelqu’un que vous ramenez à la maison pour rencontrer votre mère. Gravement vicié, endommagé par un passé horrible, il essaie difficilement de se remettre à la normalité. Mais comment peut-on respecter ce qu’il est vraiment? Sa thérapie implique des sessions régulières chez Study in Scarlet, un club exclusif de S & M. Puis vient Sage. Grand, avec ses cheveux noirs et ses yeux bleus, un acteur prometteur avec un charme impossible et une belle apparence de garçon, il est le choix parfait pour jouer le rôle principal dans une adaptation télévisée du dernier best-seller d’Alex. Encore plus, c’est un homme que vous présentez à votre famille. Ce qu’Alex ferait, s’il n’était pas pris par un autre homme qui offre les punitions qu’Alex prie, essuiera le passé et fera de lui la personne qu’il veut être. Pourtant, peut-être y a-t-il un autre chemin vers la rédemption. Si seulement la solution pouvait l’atteindre et le toucher.

 


FR- Alors alors…alors au départ, quand j’ai lu le résumé, j’avoue que ce roman m’a donné vraiment envie. Je l’ai commencé assez tardivement par rapport à la date à laquelle je m’étais engagée à le chroniquer et j’ai du le lire sur deux soirs. Au fur et à mesure de ma lecture, mon avis à doucement changé.
Tout d’abord, je dois dire que je ne suis pas du tout une experte en romance BDSM. Ce n’est pas mon truc, aussi, à part quelques romans très très soft en la matière (dont un dont je vous parlerai sous peu) je n’y connais vraiment rien. Ce roman,  sous couvert de BDSM nous présente un personnage au lourd passé. Alex est vraiment très abimé et je dois avouer que c’était la première fois que j’avais droit à un personnage avec ce type de passif.  J’ai beaucoup aimé le personnage d’Alex et je me suis vraiment attaché à lui.

J’ai beaucoup aimé le contexte, le fait qu’il soit auteur, que le roman se passe dans l’univers des séries télé, c’était vraiment sympa de voir l’envers du décors et j’ai trouvé ça divertissant. De plus, l’action se situe à Londres et comme vous le savez déjà, j’aime beaucoup les romans qui se passent en Angleterre. Le personnage de Sage est adorable. Mignon, sexy, gentil , bref.. le prince charmant par excellence. Alors oui, les avis que j’ai lu disaient que c’était un peu trop facile, qu’il n’y avait pas assez de souffrance, que les personnages étaient trop lisses, que le BDSM n’était qu’un prétexte.

Possible. Probable. Mais personnellement ça ne m’a pas dérangé. J’ai beaucoup aimé ce roman. J’ai bien aimé les personnages, leur histoire, leur romance. J’ai souffert avec Alex et les quelques scènes BDSM étaient assez pour moi. Oui ils auraient pu souffrir plus. Oui on aurait pu avoir une histoire plus profonde plus douloureuse mais toutes les histoires ne doivent pas être sombres et douloureuses. Alors si, comme moi, vous commencez ce roman sans attentes particulières, il devrait vous plaire.

J’ai cependant deux petits bémols, la vision du BDSM dans ce roman est notamment du dominant est assez négative (le dominant dépasse son rôle et ne respecte pas les règles établies notamment au niveau du safeword), cependant l’auteur met une note en fin de roman pour bien expliquer qu’il s’agit uniquement de ce qu’elle a choisi d’écrire et que ce n’est pas le cas du BDSM en général.  De plus, l’exemplaire en ma possession présentait plusieurs fautes, coquilles et autre ce qui a un peu gâché ma lecture.
En résumé, un roman intéressant et prenant, qui ravira les fan de romances ( qui n’aiment pas trop le BDSM) une auteur dont la plume est plutôt agréable et un univers très agréable.
ENG-So well well well … well, initially, when I read the summary, I confess that I really wanted to read it. I started it quite late compared to the date I promised to reviewit and I had to read it on two evenings. As I read it, my opinion slowly changed.
First of all, I must say that I am not at all an expert in romance BDSM. This is not my thing, too, apart from a few very soft novels in the matter (one of which I will speak to you shortly) I really do not know anything about it. This novel, under cover of BDSM presents us a character with the past past. Alex is really very damaged and I must admit that this was the first time I was entitled to a character with this type of liabilities. I really liked the character of Alex and I really attached myself to him.I liked the context, the fact that he is an author, that the novel happens in the universe of TV series, it was really nice to see the back of the sets and I found it entertaining. Moreover, the action is in London and as you already know, I love the novels that happen in England. The character of Sage is adorable. Cute, sexy, nice, short .. the Prince Charming par excellence. So yes, the reviews I read said it was a little too easy, that there was not enough suffering, that the characters were too smooth, that the BDSM was just a pretext.
Possible. Likely. But personally it did not bother me. I loved this novel very much. I liked the characters, their story, their romance. I suffered with Alex and the few BDSM scenes were enough for me. Yes they could have suffered more. Yes we could have had a deeper, more painful story but not all the stories should be dark and painful. So if, like me, you start this novel without particular expectations, it should please you.However, the BDSM’s vision in this novel is that the dominant is rather negative (the dominant one exceeds its role and does not respect the rules established especially in the safeword), however the author puts a note in end of novel to explain well that it is only what she chose to write and that this is not the case of the BDSM in general. In addition, the copy in my possession had several errors, shells and other which spoiled my reading a little.In summary, an interesting and entertaining novel, which will delight fans of romances (who do not like the BDSM) an author whose pen is rather pleasant and a very pleasant universe.

Ma note:

Ce roman est un service presse numérique:

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelques informations sur Saving Alexander:
Editeur : Boroughs Publishing Group
Prix : 9,26 €
Date de sortie : 29 octobre 2013
Nombre de pages : 304 pages.

Comments

  1. Thank you so much for taking part, and for the review. 💗💗

  2. […] Khanan de Rohan Lockhart Yuletide Truce de Sandra Schwarb Zelko de VD Prin Dark Skies de FV Estyer Saving Alexander de Susan MacNicol The long past and other stories de Ginn […]

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *